AccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresGroupesFAQConnexion

Partagez | 
 

 [Rp] Panique en cuisine

Aller en bas 
AuteurMessage
Kelso
Armure bourmonesque
Armure bourmonesque
avatar

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: [Rp] Panique en cuisine   Dim 30 Mai 2010 - 17:35

[De bon matin]

Une renaissance, une période de deuil enfouie bien loin. Le sourire était de nouveau revenu et la joie de vivre qui le caractérisée étant de nouveau belle et bien là. Réveillé relativement tôt, le soleil n’était même pas levé que Kelso avait décidé de se rendre aux cuisines, la fringale au ventre. Préparer le petit déjeuner pour la Maison, Maison qu’il savait pleine : La Vicomtesse était dans sa chambre, Rackam dans sa fauconnerie, Mei perdu dans ses lectures et Klousky perturbée par son arrivée au conseil. Enfin bref, tout ce beau petit monde était à la maison.

Il sortit de sa chambre discrètement, en temps normal, il serait sortis pieds nus, mais la Vicomtesse présente, un peu de tenue était exigée. Il dévala les escaliers en sifflotant en oubliant complètement que la demeure dormait encore. Sauta de l’avant dernière marche et traversa le couloir pour se rendre en cuisine. Ouverture d’un placard, déballage de diverse chose sur la table puis commença à mettre à chauffer une petite marmite de lait. Il fouina dans la huche où se trouver du pain et le jeta sur la table tout en jetant un œil rapide au lait qui chauffé doucement. En continuant ses recherches, il tomba sur un petit livret regorgeant de moult recette, parfait !

Il feuilletait le livret en se parlant à lui-même :
Pas de chocolat … arf ni d’abricot … pourquoi pas des pommes ? Tout le monde aime les pommes … adjugé pour les pommes. Des œufs ? Vi, il en avait vu quelque part … et … de l’huile ?? Pourquoi mettre de l’huile dans un gâteau ?! Du sucre, il y en avait un sac rempli. Un moule ? Une assiette ferait l’affaire et pour les mesures, un gobelet remplacerait le doseur.
Suivant minutieusement les consignes, il commença son œuvre. Couper les pommes ; trop facile ! Il ne pensa pas à enlever la peau qu’il trouver de bon goût ni même les pépins beaucoup trop croustillants. Casser les œufs en séparant le blanc des jaunes … uhm … il cassa l’œuf et tant bien que mal mis les blanc dans un saladier et dans un autre le jaune puis versa le jaune dans les blancs et remua activement. Les coquilles atterrissant par terre. Petit geste pour s’essuyer les mains sur sa chemise et reprit son travail. Le sucre … 150 grammes … Il prit son gobelet et le remplis bien 7 fois, piochant généreusement dans le sac de sucre, en versant la moitié par terre.

Un moment d’inattention et le lait qui passe par-dessus, misère, sa déborde de tous les côtés ! En voulant se retourner pour aller gérer l’affaire du lait, il renversa le saladier qui atterrit par terre, et bien entendu se cassa. Il pataugea dedans en voulant aller éteindre cette misère de lait, il donna un coup de pied dans le sac de sucre qui ne mis pas 5 secondes pour se vider … La cata !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Klouska
Diva des aiguilles
Diva des aiguilles
avatar

Nombre de messages : 1568
Age : 35
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: [Rp] Panique en cuisine   Lun 31 Mai 2010 - 14:19

*un couloir sombre, de nombreuses portes, toutes verrouillées, Klouska n'avait d'autre choix que de continuer son chemin vers l'inconnu. Un inconnu animé, bruyant même, tant les cris lui cassaient les oreilles alors que ses jambes l'obligeaient à se diriger vers eux. Une lumiere tamisée au bout de ce long couloir qu'elle parcourrait depuis des heures lui semblait elle. Si la lumière avait été plus vive et plus claire, et si l'ambiance avait été sereine, elle aurait été persuadée que son heure était venue et qu'elle rejoignait déjà le Très Haut.
Mais les faibles lueurs qui s'échappaient étaient rougeoyantes et s'accordaient parfaitement avec la colère que l'on décelait des cris qui ne cessaient de croitre.
Où se trouvait elle ? C'est alors qu'il ne lui restait que quelques metres à parcourir qu'elle reconnu les voix, les disputes... Elle aurait voulu faire demi tour, mais quelque chose l'en empechait. Son sens du devoir probablement, puisqu'elle comprit à cet instant qu'elle se trouvait tout simplement au Chateau de Reims, à la porte de la salle des débats du Conseil*

Elle ouvrit les yeux et la lumiere rouge et les cris s'évanouirent pour ne laisser qu'une obscurité calme. Les seuls bruits qu'elle captait étaient la chamade de son palpitant.
Lentement elle s'assit dans son lit, se concentrant sur sa respiration le temps que son coeur ne reprenne un rythme normal.

Les secondes défilèrent, le stress de la jeune femme était à son comble alors que son souffle était à present régulier. Se rendormir de suite était impossible, d'ailleurs elle était bien trop eveillée, et de nombreuses questions se bousculaient dans sa tête.

A quoi bon insister ? Klouska se leva et alluma une chandelle. Alors qu'elle sortait tout juste du lit, l'air frais de la nuit lui mordi la peau qui fut parcouru d'un long frisson. Elle se dépecha d'enfiler une robe de chambre.

Emportant sa bougie, elle sorti, nu pied, dans le couloir tout en refermant la porte derriere elle.
Marcher lui ferai du bien, et le calme de la demeure lui permettrai de reflechir tranquillement, suivant le fil de ses pensées au même rythme de ses pas lui faisaient traverser les innombrables couloirs.
Revivant ainsi son rêve, ou plutot son cauchemard, elle pourrait y chercher un sens. Seul le silence différenciait.

Alors qu'elle passait non loin des cuisines, des bruits sourds suivis de jurons retentirent.
Laissant ses sombres pensées, sa curiosité la poussa à voir de quoi il retournait.

Qui pouvait donc se trouver la en pleine nuit ? ou peut etre était ce deja le matin ?


Alors qu'elle poussait la porte elle ne fut, en fait, pas surprise de voir qui s'y trouvait.
C'etait déjà la 2eme fois qu'elle surprenait Kelso dans la cuisine en pleine nuit.
C'est donc tout sourire qu'elle entra, découvrant le désastre.


Mais ... mais qu'est ce que tu fabriques ??

Voyant le regard du jeune homme courrir sur elle, elle referma précipitament les pans de sa robe de chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Kelso
Armure bourmonesque
Armure bourmonesque
avatar

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: [Rp] Panique en cuisine   Lun 31 Mai 2010 - 18:47

Ca vous est déjà arrivé de vouloir arranger quelque chose et de ne faire qu’empirer la chose ? Bah, c’est exactement ce qui était en train de se passer au moment présent. Le sac de sucre s’était déversé sans scrupule sur le sol froid de la cuisine, le lait avait passé par-dessus et devait maintenant servir de béton à la marmite et les coquilles d’œufs faisaient partis du décors en tant que fossile du sol ! Au milieu de cette scène, Kelso resta immobile encore subjugué par sa maladresse quotidienne. Il avait fait fort cette fois et presque un sentiment de fierté se faisait ressentir. Peut être que personne ne se rendrait compte du foutoir qu’il avait mis en, seulement 10 minutes. Peut être que personne n’aurait faim de la matinée, peut être que personne n’avait dormis ici finalement et peut être que la femme de ménage arriverait comme par hasard dans 3 secondes. Il fixa la porte un instant espérant que cette femme de ménage allait arriver comme par enchantement mais rien, bien sur.

Soupire … re soupire … et réveil en sursaut. Nom de dieu !! Entre gène et fou rire, la limite était très mince. Il avait prit soin de remonter ses manches, prit soin de mettre les choses fragiles loin de sa portée et chercha désespérément une serpillère ou autre torchon qui pourrait faire l’affaire. Il trouva un chiffon, il ne regarda même à quoi il pouvait servir. Kelso s’empressa de le jeter par terre et de commencer à éponger. Piouff, le sucre collé sur le lait … misère. Gros moment de solitude, des bruits de pas. Qui ? Rackam, Mei, Klousky ?? Ou pire encore … la Vicomtesse. Il se jeta par terre et poussa le sucre sous la table, histoire de cacher un minimum le désastre. Il fallait plus de torchons bon sang, pas le temps de chercher, il utilisa ses propres vêtements pour éponger le maximum de surface.

Relèvement de tête, perception des bruits de pas qui bien entendu se dirigeaient vers la cuisine. Ni une ni deux, il se releva et fixa la porte. Quelques secondes suffisent pour que enfin la personne ne se montre. Soulagement en quelques sorte, Klously avait du être réveillé par les bruits des marmites et venait lui passer un savon pour l’avoir réveillé. Dès qu’il put l’apercevoir, Kelso resta fixé sur la tenue légère de celle-ci. Dire qu’il resta de marbre devant serait mentir …


Mais ... mais qu'est ce que tu fabriques ??

Il essaya de lui répondre sans s’enfoncer d’avantage. Lui dire la vérité ou mentir pour le bien ?!

Euh bah, comme tu peux voir … je range la cuisine pake celle-ci était dans un sale état. La cuisinière m’a demandé de lui rendre ce service … pake euh … elle devait aller traitre les vaches … et que … la Vicomtesse ne serait pas contente. Pake, tu peux voir, qu’en voulant …

Excuse de fer, elle ne pouvait pas se douter du mensonge ! Il continua de la regarder puis posa son regard dans le sien. Il se rendit compte qu’il avait du lait partout dessus, surement des coquilles dans les cheveux et du sucre collé partout.

Pff, en faite, j’ai voulu faire le petit déjeuner et en fait j’ai tout fait foiré comme tu peux le voir. Je ne peux rien toucher sans le briser, tout ce que j’entreprend termine en lambeau, je dois être maudit parce que une telle malchance ne devrait pas être permise. Alors j’essaye de réparer mais à chaque fois que j’essuies à un endroit, je fais tomber autre chose. Toute la maison va se lever, elle devait déjeuner ensemble, pour une fois, être tous réunis …

Il reprit son souffle puis cessa de la regarder, peut être était elle mal à l’aise dans cette tenue face à lui.

Tu devrais remonter, je vais tout ranger et je viens te chercher quand j’ai finis. Comme ça, on ferra comme si de rien n’était.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Klouska
Diva des aiguilles
Diva des aiguilles
avatar

Nombre de messages : 1568
Age : 35
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: [Rp] Panique en cuisine   Mar 1 Juin 2010 - 11:06

alors qu'il déblatérait ses mensonges sur les raisons de sa presence, Klouska ne l'écoutait plus vraiment.
Quel desastre c'etait il passé ici ? A croire que toute une armée était venue saccager les cuisines...
Et Kelso... dans quel état s'était il mis ? Etait-ce sa façon de faire le ménage ? Pfiouuu elle n'osait même pas imaginer l'état de sa chambre.
Alors qu'elle inspectait les dégats qu'il avait infligé à ses pauvres vêtements, vêtements qu'il pouvait mettre au feu tant ils étaient sales, elle remarqua qu'il tentait de soutenir son regard.

Alors elle l'écouta.


Pff, en faite, j’ai voulu faire le petit déjeuner et en fait j’ai tout fait foiré comme tu peux le voir. Je ne peux rien toucher sans le briser, tout ce que j’entreprend termine en lambeau, je dois être maudit parce que une telle malchance ne devrait pas être permise. Alors j’essaye de réparer mais à chaque fois que j’essuies à un endroit, je fais tomber autre chose...

rhoo, elle était sure qu'il exagérait !

...Toute la maison va se lever, elle devait déjeuner ensemble, pour une fois, être tous réunis …

Il baissa les yeux. Elle cru d'abord que c'etait par gêne. Il n'allait pas verser de larmes pour si peu tout de même !

Le nez toujours pointé vers le sol, il ajouta :

Tu devrais remonter, je vais tout ranger et je viens te chercher quand j’ai finis. Comme ça, on ferra comme si de rien n’était.

Elle se doutait qu'il voulait parvenir à préparer ce grand 'petit déjeuner' par lui même.. mais il semblait mal parti. rha la la.. les hommes et leur égo ! Son instinct, maternel probablement, lui dictait pourtant de rester pour l'aider. Aussi elle chercha un juste milieu.

Je vais remonter oui.. enfiler quelques vetements plus appropriés ajouta t'elle en faisant une petite grimace et resserrant les maigres bout de tissu sur elle, et je redescendrai t'aider à la préparation. On ne sera pas trop de deux tu ne crois pas ?
Et pendant ce temps, tu n'as qu'à essayer de nettoyer le plus gros au moins.


avant qu'il n'ajoute un mot, elle reprit tout en désignant sa chemise poisseuse.
Veux tu que je te rapporte une autre chemise ?

Il était dans un tel état qu'il aurai aussi bien pu plonger dans les douves tel quel et en ressortir bien plus propre que la.

Moui bon, ca ne suffira pas à te rendre propre, mais si la Vicontesse descend avant que tu n'ai le temps de prendre un bain, tu aurai un semblant de .. hum.. convenance.
Revenir en haut Aller en bas
Kelso
Armure bourmonesque
Armure bourmonesque
avatar

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: [Rp] Panique en cuisine   Mar 1 Juin 2010 - 16:55

Il resta planté là, devant elle. Il écoutait ce qu’elle avait à dire et jugea plutôt satisfaisant la proposition de Klousky. Sa chemise ? Bah qu’est-ce qu’elle avait sa chemise ? Les femmes font beaucoup trop attention à leur apparence ! Il jeta un rapide coup d’œil afin de vérifier les dires de la demoiselle. Uhm … en effet, pas très propre tout ça. Il s’essuya la chemise rapidement pour enlever le plus gros mais sans grand succès. Pourquoi doivent elles avoir toujours raison ? C’est dingue.

Je veux bien que tu me descendes une autre chemise … merci. Tu sais où se trouve ma chambre donc en rentrant tu te sers dans la petite commode à gauche.

Tout en parlant, il essaya de se souvenir dans quel état il avait laissé sa chambre avant de descendre. Après tout, cela faisait presque plus de 20 jours qu’il vivait en ermite là haut. La chambre devait être rangée … oui ! Ses armes étaient rangées, ses vêtements aussi donc tout aller bien. Il regarda Klousky un petit sourire aux lèvres puis se rapprocha d’elle.

Je voulais te dire … je suis désolé. Je ne sais pas si j’ai été désagréable avec toi mais comme je l’ai été avec tout le monde … je voulais m’excuser. J’ai eu une très mauvaise passe, à vrai dire, je ne voulais pas m’en sortir et rester dans cette léthargie parce que dans cet état, les gens nous pardonne tout.

Pourquoi lui dire tout cela maintenant ? Ils n’étaient pas si proche que ça. Ils se connaissaient depuis un petit moment mais rien de plus. Ils n’avaient jamais eut de discussion existentielle avant celle-ci et pourtant les mots lui sortaient naturellement. Il se rapprocha d’avantage d’elle, lui prit la main et garda les yeux baissés.

Je crois que sa mort m’a achevé. Je crois que je n’étais pas prêt … mais on est jamais prêt pour ce genre de chose. On avait fait tellement de projet que pour moi, il allait se lever et me dire qu’il m’avait fait une mauvaise blague. J’ai attendu qu’il re-ouvre les yeux patiemment mais rien. En fin de compte, j’espère qu’il me pardonnera un jour …

Puis soudaine, reprise de conscience. Il releva la tête et se retrouva face à elle sans dire un mot. Il s’aperçut qu’il lui tenait toujours la main et lui relâcha lentement avant de faire un pas en arrière. Il fit semblant de commencer à ranger la table pour combler cet espèce de blanc gênant.

Donc oui, je vais commencer à ranger pendant que tu remontes. Je … je t’attends ici et puis c’est très gentil à toi de vouloir m’aider. Tu devrais monter, histoire que personne ne voye le carnage !

C’est sur ses paroles qu’il sortit une sorte de balai calé dans un recoin, qu’il commença son ménage. Jamais il n’avait fait le ménage, même dans sa taverne, c’était Bibi qui le faisait. Bon dieu, qu’est-ce qu’il devait rire de là où il était !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Klouska
Diva des aiguilles
Diva des aiguilles
avatar

Nombre de messages : 1568
Age : 35
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: [Rp] Panique en cuisine   Jeu 3 Juin 2010 - 14:18

Klous l'écoutait et ne savait que dire, que faire. Il faut bien avouer qu'elle ne s'attendait pas du tout à ce genre de discours. Pourquoi donc s'excusait il ? Sa réaction avait été des plus normale et Klous ne l'en aurai jamais blamé. Elle était d'ailleurs un peu comme ca aussi, se renfermer dans sa coquille le temps que le mal passe, ou au moins, s'attenue. Elle allait lui répondre, mais ne trouvait pas les mots justes. Lui dire que son ami serai toujours la, vivant dans son coeur et ses souvenirs.. il avait surement entendu cela des dizaines de fois déjà. D'ailleurs elle n'etait même pas sur qu'il ai envie d'en parler, peut etre avait il seulement besoin d'une oreille attentive.
La peine qu'elle percevait dans le ton de sa voix etait communicative.
La gorge nouée, aucun son ne sortit lorsqu'elle tenta de lui parler.
Elle s'appretai à le serrer dans ses bras afin de le reconforter, de l'aider à lacher prise et d'évacuer tout son mal lorsqu'il lui lacha la main et s'ecarta d'elle.

Il reprit son ton désinvolte, Faire bonne figure en changeant de sujet. Elle le regarda, un peu perplexe, s'attendant à ce qu'il craque mais il n'en fit rien. Au contraire, un sourire franc se dessinait sur ses levres et Klous aurait, à ce moment la, offert sa bourse pleine d'écus pour connaitre ses pensées.

Le regardant s'affairer au nettoyage, libéré de son regard sincère, elle retrouva l'usage de la parole.


oui.. oui d'accord. Je remonte et je fais vite.

Elle allait filer mais quelque chose la retint. Quelques pas d'hésitations, telle une danse ridicule de prise d'appuis sur une jambe, puis sur l'autre ; elle fila finalement droit vers lui. Alors qu'il lui tournait le dos tout en nettoyant la table, elle l'attrappa par la taille et le serra doucement en murmurant :

Je sais ce que tu endures, il est des plus difficile de perdre un être cher. Des hauts, des bas, tu en auras toujours. On ne guéri jamais de ce genre de blessure, alors si tu ressents le besoin d'en parler n'hésite pas, je serai la pour t'ecouter.

Elle le relacha rapidement. Voir son ami si triste etait vraiment difficile. -car oui, meme s'ils ne se connaissaient pas depuis des lustres, Klous le considérait comme tel, comme son ami-

Elle sorti des cuisines, refermant précautieusement la porte derriere elle sans un bruit, elle fila au travers des couloirs et gagna rapidement l'aile reservée aux employés.

Elle passa devant la porte de la chambre de Kelso mais ne s'y arreta pas, il lui fallait d'abord gagner la sienne. Quelques metres plus loin, elle entra dans ses appartements et se changea fissa sans même se prendre le temps de ranger ses affaires !


Seconde étape, la chambre de Kelso. Hésitant un peu sur le pas de la porte, elle n'osait entrer. Evidement elle en avait la permission puisqu'il l'y envoyait .. mais que penseraient les autres si quelqu'un devait la surprendre à entrer en douce dans la chambre. Manquerai plus que les gens se fassent de fausses idées..

Guettant à gauche, à droite, personne. Elle entra et referma rapidement derriere elle. Si rapidement que le souffle de la porte étteigni sa bougie.
Zut ! Noir complet ! A taton elle s'avanca dans la piece.
A gauche avait il dit... mais même si elle parvenait à trouver la commode, il y avait peu de chance pour qu'elle degote une chemise sans mettre le bazar dans cette pénombre.


Meilleure solution, ouvrir les rideaux afin de laisser passer la lumiere de l'aube.
Courageusement, elle lacha le mur qu'elle suivait au toucher et s'aventura au travers de la piece, bras en avant, telle une somnambule.

2 pas, 3 pas, aucun obsatacle a l'horizon apparement, gagnant en assurance, elle accelera le pas. Quelle bourde ! Une espece d'enorme malle se trouvait la et lui barra le chemin. Dans son elan, elle cogna dedans et vola par dessus l'objet, attérissant face contre terre dans un grand :


AÏEEEEE !!!!

Pied douloureux qu'elle attrappa entre ses mains, se massant pour faire passer la douleur. S'injurant elle même de sa bêtise, elle stoppa net lorsqu'elle entendi des bruits de pas dans le couloir. Elle se figa, l'oreille à l'écoute.

-Pourvu que la personne passe son chemin...
-pffff.. avec le vacarme que tu viens de faire ! Evidement que quelqu'un va rapliquer !

se disputaient les petites voix dans sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
mei_lan
Demoiselle de compagnie
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 27
Date d'inscription : 17/05/2009

MessageSujet: Re: [Rp] Panique en cuisine   Dim 6 Juin 2010 - 13:54

Sans dire un mot, Mei Lan avait quitté la demeure de la Vicomtesse il y avait de cela plusieurs semaines. Comme un besoin de se retrouver, d'aspirer à de nouvelles choses, de voyager.

Son amie Chpiot et elle, étaient allées à Montargis pour une affaire, mais lorsqu'il fût temps de rentrer, Mei avait préféré rester et poursuivre sa route, plutôt que de rebrousser chemin vers Compiègne.

Suite à une agréable rencontre, Mei Lan était partie jusqu'en Touraine accompagnée du jeune Smir. Leur voyage avait été instructif et particulièrement drôle mais le domaine royal manquait à la jeune femme.

C'est ainsi que, par un beau dimanche de Juin, Mei refit son apparition chez la Vicomtesse Oksana. Son apparence était différente d'auparavant: Sa peau avait bronzé, sa silhouette s'était raffermie et son sourire révélait toute la maturité qu'elle avait acquit au cours de ce voyage. Néanmoins, Mei n'avait en rien perdu sa puérilité et courut chercher son ami Kelso dès qu'elle fût dans l'enceinte du domaine. Un domestique la prévint que le jeune homme était affairé en cuisine.

"Quelle bêtise nous prépare-t-il donc encore?" pensa-t-elle le sourire aux lèvres.

Au pas de course, elle se dirigea vers les cuisines, sans même avoir pris le temps de se changer car la chaleur avait humidifié tout son corps et ses vêtements collaient à sa peau. Elle ne fit que remettre un peu d'ordre dans ses cheveux broussailleux.

Kelso semblait en difficulté au vu de la masse d'ingrédients éparpillés au sol et de sa mine anxieuse. Incapable de résister plus longtemps, elle lui sauta dans les bras soudainement et le couvrit de baisers.

" Comme je suis heureuse de te revoir !!! "

Elle souriait, insouciante à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Kelso
Armure bourmonesque
Armure bourmonesque
avatar

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: [Rp] Panique en cuisine   Lun 7 Juin 2010 - 18:58

Porte fermée, de nouveau seul face à son désastre. L’avait tout lâché face à elle et ne savait toujours pas pourquoi. La remise en question est toujours très compliquée surtout lorsqu’elle nous concerne. Il retrouvait la solitude et dieu sait qu’il en avait besoin, le chagrin était passé, on passe souvent de la colère à l’acceptation puis on vit avec. Il continua de se démener pour tout ranger avant le retour de Klousky.

Il n’eut même pas le temps de réagir qu’une personne venait de lui tomber dans les bras au sens propre de la chose ! Littéralement recouvert de bisous ! Il ne fit pas attention à son visage mais reconnut cette voix et sourit lorsqu’elle se recula. Il en profita pour prendre une bouffée d’air et de se remettre de tant d’émotion en si peu de temps.


Dididou ! Mei … tu es … toute mouillée ! Je suis ravi de te revoir mais bon sang, où que tu étais durant toutes ces semaines ? Rhoo puis tu es toute bronzée ! Je suis jaloux là, t’ai allé bronzailler sans moi ?!!

Tu as tellement changé plutôt. On dirait une dame … la dernière fois qu’il avait vu son amie, elle était encore « une enfant » et la, il retrouvait une dame. Piouf, un petit choc quand même. Il ne savait même plus où poser son regard, ses vêtements laissés transparaitre quelques formes, fort agréable au regard mais très déplacé à fixer.

Uhm … Bah comme tu peux le voir, j’ai baptisé la cuisine pour la centième fois ! J’essayais de préparer un petit truc pour tout le monde mais comme tu peux le voir, mon mauvais œil a encore fait parler de lui !

Il sourit malicieusement quand une idée farfelue lui vint en tête. Ils avaient fait combien de bêtises ensemble ?! Il la regarda en souriant et lui fit par de ce plan diabolique.

Klousky est montée, elle ne va pas tarder à revenir. Je pense que l’état de la cuisine ne peux être pire … * il prit une bonne poignée de sucre * Et si on attendait Klousky … ?!!

Encore un regard complice, complicité dans les bêtises par le passé. Rien ne devait changer !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Klouska
Diva des aiguilles
Diva des aiguilles
avatar

Nombre de messages : 1568
Age : 35
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: [Rp] Panique en cuisine   Mar 8 Juin 2010 - 12:15

Se retenant presque de respirer, Klous attendait. Par chance la personne avait continué son chemin car le bruit des pas qu'elle percevait s'eloignait.

Par prudence elle attendit quelques minutes encore et se remit debout tant bien que mal. Toujours aveuglée par l'obscurité, elle s'avanca de quelques pas leger dans un sens.. dont elle ignorait complétement la direction tant sa chute l'avait désorientée.

Chance cette fois, aucun obstacle, elle senti sous ses doigts la douce étoffe des épais rideaux. D'un geste sur, elle l'empoigna et l'ouvrit avec force.
Aveuglée par les premiers rayons de soleil qui peinait à se lever, elle dut se proteger les yeux.


Bien.. trouvons cette chemise.. marmona t'elle tout en refaisant le chemin en sens inverse en prenant garde à bien enjamber la malle renversée sur le sol. D'ailleurs ses yeux furent attirés car de nombreux parchemins qui jonchaient le sol. Par mégarde, la malle s'etait ouverte, dévoilant ses trésors.

Quel pire exercice que de resister à sa curiosité ? Le regard toujours fixé sur les pachemins, elle était tiraillée entre l'envie de les lire et l'envie de sortir au plus vite de cette chambre.

Se rappelant soudain que Kelso l'attendait en bas, se remémorant les dernieres paroles qu'il lui avait confié, elle écouta sa raison et laissa là la malle et son contenu.
Elle se rendit à la petite commode et en sorti la premiere chemise propre qu'elle trouva.

Une oreille collée à la porte, elle s'assura que personne ne la surprendrai lors de sa sortie et pu gagner le couloir ; ni vue, ni connue !


Son trophée à la main -la chemise- elle redescendit en cuisine.

C'est mo....

Lanca t'elle en entrant lorsqu'elle fut acceuilli par un jet de poudre en plein visage. Tentant de se proteger comme elle le pu, elle attendit que la tempete sucrée cesse avant d'oser ouvrir les yeux et de découvrir Kelso en plein fou rire.

Le rouge montant aux oreilles, la colère l'envahit. Elle lui lanca un regard accusateur et mauvais. C'est alors qu'elle remarqua la présence de la jeune femme. Trop en colere pour penser à la saluer, elle serra etroitement la chemise dans ses mains avant de la jeter avec force aux pieds de Kelso.

Va au diable !

Cria t'elle en faisant volte face et filant dans le couloir.
Revenir en haut Aller en bas
mei_lan
Demoiselle de compagnie
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 27
Date d'inscription : 17/05/2009

MessageSujet: Re: [Rp] Panique en cuisine   Mer 9 Juin 2010 - 13:23

Une immense surprise avait étreint Kelso qui semblait également avoir subit une grande frayeur. Mei ne le lâchait plus, tant elle était folle de joie de le revoir. Finalement, elle s'écarta à regret de l'étreinte de son ami qui s'extasiait des changements dans l'apparence de la jeune fille.

" Oh tu sais, il suffit que je passe quelques semaines sur les routes, et ma peau brunie comme du pain d'épice! Oh bah pendant tout ce temps j'étais hum, en Touraine avec un ami. On avait deux trois choses à régler..."

La jeune fille prit enfin le temps de se regarder de la tête au pied et rougit de honte: Elle n'était pas du tout convenablement vêtue! Cependant, comment peut-on penser encore aux convenances lorsqu'on est sur le point de revoir un ami cher? Mei sourit à Kelso qui semblait déjà vouloir préparer un sale coup dans lequel il l'entrainerait.

" Ouh là là, je te vois arriver à dix kilomètres à la ronde là! Qu'as tu en tête pour me regarder avec ces yeux remplis de malice? "

Elle fût vite mise au courant dès qu'elle aperçut que Kelso avait pris une grosse poignée et qu'il se préparait à asperger une certaine Klous...une jeune femme, avec.

" Mais, mais qui est cette jeune femme? Ne me dis pas qu'elle va subir ton courroux? je la plains sincèrement!! "

Mei se mit à rire mais s'arrêta brusquement lorsque la dite personne entra dans la cuisine et se fit généreusement saupoudrée de sucre. Ne sachant comment réagir, Mei lança de gros yeux à Kelso : Devait-elle en rire ou être gênée d'assister à une telle scène alors qu'elle ne connait pas la "victime" ?

Cette dernière semblait toute effarouchée et prit la mouche en repartant d'où elle venait. Se pinçant les lèvres pour ne pas rire, Mei se tourna vers Kelso et lui dit :

" Tu devrais la rattraper et t'excuser, non? n.n' "


Tandis qu'il regardait la jeune femme s'éloigner, Mei en profita pour saisir une poignée de sucre.

" Kelso, tu m'entends? regardes-moi ! "

La jeune fille éclata de rire et jeta sur lui tout le sucre qu'elle empoignait.
Revenir en haut Aller en bas
Kelso
Armure bourmonesque
Armure bourmonesque
avatar

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: [Rp] Panique en cuisine   Sam 12 Juin 2010 - 18:56

Ni une ni deux, Mei confirma qu’au fond, uniquement son apparence physique avait changé et Kelso retrouva la Mei du temps où toutes les bêtises étaient permises ! Des bruits de pas dans le couloir, surement Klousky qui revenait tambour battant dans la cuisine. Kelso courut se placer à un endroit stratégique afin de ne pas la manquer. A peine mit elle le pied dans la cuisine, qu’il lui balança la poignée sucrée en pleine figure. Bon l’avait pas prévu qu’elle la reçoive en plein visage mais bon …

Oupss pensa-t-il sur le coup puis un rire vient s’ajouter à la gène pour finalement terminer en un fou rire. Impossible de s’arrêter, et plus il la regarder plus il rigoler. Il ne remarqua pas desuite qu’elle l’avait sans doute mal prit. Il arrêta de rire quand Klousky lui lança sa chemise à ses pieds, devait être énervée la demoiselle, arf. Suivant les conseils de Mei, il allait la rattraper quand la jeune demoiselle de compagnie l’arrêta et lui balança une belle poignée de sucre au visage !


Hey ! Tu m’as pris en traite, saleté !

Il saisit du sucre qui trainait par terre et lui balança droit dans les cheveux, un petit sourire mesquin, fier de sa mini vengeance. Puis, il sortit de la cuisine pour rattraper Klousky qui partait d’un air décidé. Il lui attrapa le bras puis se plaça devant elle, le sourire complètement ravalé :

Klousky ! Je suis désolé, je ne voulais pas que sa atterrisse dans tes yeux. C’était une blague, pi être de mauvais goût … mais amusante. Le prend pas mal. Avec Mei, on a l’habitude de se faire des vacheries puis comme elle est rentrée, bah euh … désolé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Klouska
Diva des aiguilles
Diva des aiguilles
avatar

Nombre de messages : 1568
Age : 35
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: [Rp] Panique en cuisine   Jeu 17 Juin 2010 - 17:31

Il ne mit pas longtemps à la rattraper alors qu'elle filait à grande enjamber tout en ronchonnant de plus belle. Pleine de sucre qu'elle était ! Non mais vraiment.. quelle idée ?!

Il la stoppa en l'attrapant par le bras et s'excusa.

En colère, elle l'écouta tout de même tout en évitant son regard, se bornant à fixer le fond du couloir. L'endroit calme où elle aurait aimé pouvoir ronchonner tranquillement toute seule et se calmer.
Car elle était du genre lunatique la donzelle.. la moindre contrariété pouvait la rendre irritable, même si, en général, elle était plutot du genre sympathique.


Une blague.. pfff.. enfantillages oui ?! grondait elle intérieurement.

Elle tourna la tête enfin vers lui et croisa son regard. Arf.. il semblait sincere. Sa colere se calma un peu mais son visage ne se dérida pas.

Apres tout il ne la connaissait pas tant que ca et ne pouvait savoir qu'elle réagirai ainsi. Eh bien.. le voila prévenu.
Meme si.. certains jours, il ne lui déplaisait pas de faire la fofolle.

Il attendait, probablement qu'elle lui réponde. Ce qu'elle fit donc en époussetant les grains de sucre qui tronaient encore sur ses épaules.


Bon.. je t'ai promis mon aide pour ce petit déj. Je tiens donc parole. Mais commence donc par me présenter la jeune femme qui attend à la cuisine, tu veux ?

Elle tenta de sourire mais ne pu que décrocher une grimace grotesque.

De gros efforts elle venait de fournir. Généralement l'orage mettait bien plus de temps à passer. Peut etre était elle génée de la premiere impression qu'elle pouvait donner aux gens qu'elle ne connaissait pas encore. Humm.. elle prenait ce genre de chose trop à coeur. Elle décida de faire un travail sur elle meme prochainement.
Il lui était toujours tres difficile d'écouter sa raison quand ses émotions lui criaient si fort.


Ils ne s'etaient pas absentés longtemps, et la jeune femme etait toujours à la même place lorsqu'ils retournèrent en cuisine.

Ignorant Kelso qui la suivait de pres, la Clermontoise se dirigea vers elle et se présenta en lui tendant la main.


Bonjour, je suis Klouska, nouvelle recrue de la maisonnée.
Les traits à présents plus lisse, et le visage moins crispé, elle lui offrit un sourire franc.
Revenir en haut Aller en bas
mei_lan
Demoiselle de compagnie
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 27
Date d'inscription : 17/05/2009

MessageSujet: Re: [Rp] Panique en cuisine   Ven 18 Juin 2010 - 13:25

Avant de détaler comme un lapin, pour demander des excuses à la jolie dame vexée, Kelso avait balancé au visage de Mei une grosse poignée de sucre salit qui trainait sur le sol.

Le sucre et la sueur de Mei se mêlaient pour ne ressembler plus qu'à un mélange visqueux qui collait au visage de la jeune fille. Cette dernière, dégoutée par son apparence, attrapa un linge propre qui pendait sur un crochet, et le trempa dans une bassine d'eau qui trônait sur le sol.

Après une séance de nettoyage acharnée, le visage rosit de Mei ressemblait à celui d'un poupon. Croyant entendre les pas de Kelso qui se dirigeaient vers la cuisine, Mei réajusta un peu sa coiffure et ses vêtements avant de se préparer à le sermonner sévèrement sur le piteux état dans lequel il l'avait mise.

Mais c'est l'amie de Kelso qui se présenta dans l'embrasure de la porte. Le jeune homme semblait avoir plutôt bien réussi à apaiser sa colère car elle sourit à Mei.

" Oh enchantée Kouska, je m'appelle Mei, je suis la Dame de compagnie de la vicomtesse Oksana. "

Elle serra la main de Kouska soulagée que cette dernière ne lui en veuille pas du petit incident.
Revenir en haut Aller en bas
Kelso
Armure bourmonesque
Armure bourmonesque
avatar

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: [Rp] Panique en cuisine   Lun 21 Juin 2010 - 13:48

Et voila comment une simple blague tourne au drame en quelques minutes. Pff, vraiment pas d’humour ces femmes ! Il rigolait intérieurement en se remémorant la tragique matinée qu’il venait de vivre. Bon, elle n’avait pas l’air trop secouée la Klousky et elle n’allait pas tardé de le sermonner, enfin c’est-ce qu’il pensé. Et bien non, elle voulait qu’il lui présente Mei. Avant même qu’il ne réagisse, Klousky avait tourné les talons et re entre dans la cuisine. Il la suivit sans réfléchir dans le lieu du crime ! Ce n’est pas l’intention qui lui manqué mais elle prit les devants et se présenta rapidement. Il ne manquerait plus qu’elles deviennent amie et qu’elles soient deux contre lui !

Bon bah voila, Mei, je te présente Klousky de Clermont. Klousky, je te présente la dame de compagnie de la Vicomtesse, Mei de Compiègne. Mesdames, je suis Kelso de Varennes, chef de la garde.

Il sourit aux présentations et décida de jouer le petit chef et d’en rajouter une bonne couche sur l’humeur des dames déjà bien endommagé. Faut bien rigoler un peu dans ce monde de brute, beaucoup de monde était tendu alors un peu de taquinerie ne ferrait aucun mal ! Trouver une petite issue de secours pour éviter de ranger la cuisine et tout serait dans la poche.

Bien, vous voila présenté, maintenant vous allez pouvoir m’aider à ranger. Le problème, c’est que j’ai mon tour de garde qui va commencer et je vais devoir vous laisser à mon grand regret. La garde prend environ une bonne heure, le temps que je fouille les jardins, que j’aille aux grilles, que je vérifie que la Vicomtesse va bien enfin bref, j’ai des obligations.

Voilou, l’annonce était lancée et s’était très drôle de voir le visages des deux femmes se demander si il mentait ou s’il était sérieux ! Il ramassa quelques détritus qui trainés par terre, les jeta dans un sac et se dirigea discrètement vers la porte de sortie. Il continua de pousser les affaires, de remettre les choses en place dans la cuisine, se faire petit et se faire oublier lentement mais surement. Un … deux … trois … c’est partis pour la fuite !!
Il prit ses jambes à son cou sortant de la cuisine en trombe et commença une petite course dans le couloir histoire de semer l’assaillant !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
mei_lan
Demoiselle de compagnie
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 27
Date d'inscription : 17/05/2009

MessageSujet: Re: [Rp] Panique en cuisine   Dim 11 Juil 2010 - 11:47

Ils étaient tous les trois réunis. Mei, les cheveux encore parsemés de sucre, Kelso qui semblait vouloir exploser de rire à chaque instant, et Klouska qui s'était présentée quelques minutes auparavant.

Se tournant vers Klouska elle lui demanda :

" Vous êtes donc de Clermont? Ce n'est pas très loin de Compiègne, n'hésitez pas à y faire un saut de temps à autre Wink En tous les cas je suis ravie de vous rencontrer dans de meilleures conditions qu'une bataille au sucre! "

Elle sourit et dit à Kelso :

" C'est toujours à toi que revient la faute de toutes les bêtises qui arrivent dans le coin ! "

Mei observa rapidement la pièce qui s'apparentait étrangement à un champ de bataille. Elle soupira en se disant que racler le sucre mélangé à l'eau et étalé sur les dalles, ne serait pas une mince affaire!!

" Oui, en effet va vite falloir nettoyer ça avant que les cuisinières ou Oksana ne s'arrachent les cheveux en nous hurlant dessus Rolling Eyes "

Tandis qu'elle commença d'abord par balayer le sol en tentant d'éliminer le sucre qui n'avait pas adhérer à la surface, Mei se rendit compte que Kelso cherchait à s'esquiver, prétextant un tour de garde.

" Hep hep hep! Où tu vas toi? C'est toi qui a commencé à dégueulasser toute la cuisine alors viens mettre la main à la pâte pour laver tout ça! "

A peine l'avait-elle mit en garde, que le jeune homme détala comme un lapin apeuré.

" Ah non tu vas pas t'en sortir comme ça !! " Hurla-t-elle en se lançant à sa poursuite.

Au bout de quelques minutes d'une course effrénée, Mei arriva à portée de main de Kelso et l'agrippa avant de tomber à terre, l'entrainant dans sa chute.
Revenir en haut Aller en bas
Kelso
Armure bourmonesque
Armure bourmonesque
avatar

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: [Rp] Panique en cuisine   Dim 11 Juil 2010 - 14:41

Piouff, non mais, elle pensait vraiment le rattraper ?! Il tourna la tête pour voir que Mei ne c’était pas défilé et le coursé à vive allure. Accélération dans le virage puis ligne droite, l’avantage avec les château, c’est qu’il a de folle ligne droite ! C’est génial pour courir, le seul problème c’est que dans le couloir, il y avait des meubles qui avaient des milliers de bibelots. Kelso passa devant sans même en faire tomber un, miracle ! Il eut envie de crier de joie, de faire entendre à toute la demeure, qu’il n’avait rien fait tomber. A chaque virage qu’il prenait, il poussait des cris de joie de ne pas être rattrapé. Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin, il tourna la tête et aperçut Mei qui était beaucoup trop proche de lui, mais merdoume, comment faisait elle pour courir si vite avec une robe ? Il avait déjà essayé et il avait eu beaucoup de mal à faire trois pas sans renifler la poussière.

DIDIOUUUUUUUUU !!

C’est le cris qui sortis du fond du cœur avant qu’il ne se ramasse au sol. Non mais sérieux, un bon plaquage comme en voit sur les terrains de soule ! Impossible qu’un petit brin de femme comme elle, est autant de force. Pff misère. Mon cher ami, il va falloir se remettre à faire de l’exercice mais très rapidement. C’est pas possible ça, maintenant il se retrouvait au sol en train de rouler sur quelques mètres suivit de très près par Mei. Roulé boulé sur un tapis qui accentué la chute.

Tu vas nous tuer avec tes plaquages de malade ! On va tous mouriirrrrrrr ! T’auras ma mort sur la conscience et j’espère que tu t’en voudras toute sa vie, nah !

Toujours en roulant, il essayant de repousser Mei sur la côté afin qu’elle se crache seule ! Puis, un meuble planté au fond du couloir, arrêta leur course d’un grand « BOUM » puis plus rien ! Le meuble ne bougea pas d’un centimètre alors que Kelso, recula sous le choc. Rhoo, il jeta un œil à Mei s’assurant qu’elle allait bien puis commença à ronchonner. Allongé au sol, il essaya de se lever promptement pour repartir, laisser sa victime au sol, mais un pitite douleur le lança au bras et quoi de mieux que d’en rajouter !

AHHHHHHHHHH ! J’ai le bras cassé !! A cause de toi ça, niarf, pinaise AHHHHHHHHHH AHHHHHHHHH AIEEEEEEEUUU !!!

Puis il se remit par terre se tordant de douleur en continuant de crier pour ajouter du piment à la « blessure ». Vous savez, comme ses joueurs de soule qu’on touche à la tête et qui ont mal à la jambe, bah c’est exactement ça ici présent. Il agrandissait la douleur simplement !

_________________


Dernière édition par Kelso le Dim 11 Juil 2010 - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mei_lan
Demoiselle de compagnie
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 27
Date d'inscription : 17/05/2009

MessageSujet: Re: [Rp] Panique en cuisine   Dim 11 Juil 2010 - 17:22

Ça c'était du plaquage à la chinoise! Mei sourit en voyant sa victime au sol, ravie de voir que la boxe du singe que lui avait appris son grand cousin, lui servait encore. Kelso qui râlait surement parce que sa fierté venait d'être entachée, commença à se rouler par terre comme une bête apeurée et se plaignit de douleurs.

" Rooh viens par là que je vois si c'est sérieux. Ne me dis pas qu'une simple femme pourrait te casser un bras! T'es en sucre ou quoi? "


La jeune fille se moqua de lui, tout en regardant quand même son bras qui n'avait pas l'air bien amoché.

" Allez, allez, je te fais un bisou magique, mais après t'a intérêt de revenir en cuisine pour nous aider Klouska et moi! "

Mei fit fit un petit bisou sur le bras de Kelso qu'elle s'empressa ensuite de tirer pour aider le jeune homme à se relever.

" Au fait, on s'est pas beaucoup parlé depuis nos retrouvailles. Comment va ta vie? "

Revenir en haut Aller en bas
Kelso
Armure bourmonesque
Armure bourmonesque
avatar

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: [Rp] Panique en cuisine   Ven 16 Juil 2010 - 18:19

Uhm à force de trop connaître une personne, celle-ci commence à fortement douter de vos capacités à mentir. Tss, voila une bonne raison de ne pas trop s’attacher ni même de trop se dévoiler. Il ronchonna quand elle eu desuite deviner qu’il simulait grandement. Il la laissa l’aider à se relever et ronchonna encore plus. Il se rhabilla et fit quelques mouvements afin de bien être sur que son bras était intacte en faisant de grand mouvement, parfait.

Oui mais non ! C’est le principe, tu aurais pu me briser ! Imagine que je me soit pris le meuble en plein dans le crâne et que je me vide devant tes pitits yeux fragiles, t’aurais moins fait la fière !

Alors qu’ils commençaient à marcher en direction des cuisines, il repensait à tous les bons moment passés ici. Plus de bon que de mauvais, mais allez savoir pourquoi, les mauvais moments ont d’avantage d’importance dans votre esprit. Enfin, tout le monde sait qu’on ne retient que la charrette qui arrive en retard alors qu’une centaine sont arrivées à l’heure. Un peu plus et il n’aurait pas entendu la question de Mei.

Bien, ma vie change, comme tout je suppose. Des gens partent et d’autres arrivent. J’essaye de me faire discret mais en vain, la justice me persécute ! M’enfin, tout ça va vite rentrer dans l’ordre. Et toi donc, tu as de bon amis à Compiègne, prends en soin.

Il se rappelait de leur dernière discussion ici même, il savait pertinemment qu’il devait la remettre sur la tapis. Des mots étaient partis, des pensées encore plus odieuses envers elle, qui pourtant n’avait rien fait, juste était là au mauvais moment. Il continua de marcher et s’arrêta devant la porte de la cuisine, se racla la gorge et se lança :

Je suis désolé, la dernière fois que nous nous sommes vu en ce lieu, je t’ai dit des choses que je ne pensais pas, absolument pas. J’en voulais à la terre entière et tu étais là au mauvais moment, ce n’est pas une excuse mais c’est tellement plus facile de se défouler sur les mauvaises personnes.

Il soupira et se dit que finalement, plus les personnes étaient proche de lui plus il s’obstinait à les repousser. Il poussa la porte et entra de nouveau dans la cuisine déjà fatigué du ménage qui allait suivre. Il se tourna vers Mei et ajouta :

Je n’attend pas de réponse, je voulais que tu le sache c’est tout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Rp] Panique en cuisine   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Rp] Panique en cuisine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours de cuisine Québécois pour les Moongagnien(e)s
» Cours de cuisine bretonne
» Cuisine
» Cuisine
» [Cuisine] Manger comme à Westeros

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La demeure solitaire  :: La demeure d'Oksana :: Les cuisines-
Sauter vers: