AccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresGroupesFAQConnexion

Partagez | 
 

 L'antre de l'herboriste

Aller en bas 
AuteurMessage
hersent
Infirmière presque sexy
Infirmière presque sexy
avatar

Nombre de messages : 2961
Date d'inscription : 27/12/2010

MessageSujet: L'antre de l'herboriste   Mer 2 Mar 2011 - 10:13

Hersent prit possession des lieux, de son lieu, à elle, où elle pourrait stocker et transformer les herbes et simples qu'elle récolterait au fil des saisons. Elle avait choisi un bâtiment près des jardins:


La pièce d'accueil était celle où les pots, bien hermétiques à la lumière, étaient disposés sur les étagères.


Au fond, discrète, une porte s'ouvrait sur l'officine proprement dite, lieu sacré où elle seule avait le droit d'entrer. Là, elle mettait à sécher ses récoltes, elle conservait une partie du miel du rûcher (ingrédient essentiel des préparations médicinales), elle préparait tisanes, onguents, cataplasmes, teintures, sirops, distillait les alcools pour frictions des corps mais aussi les huiles essentielles et végétales. Elle veillait jalousement sur ce domaine intime...et Tibert, le chat aux airs faussement débonnaires, n'était jamais bien loin. C'est aussi là qu'elle avait installé la petite louve, recueillie lors de la fameuse battue sanguinaire (son épaule lui rappelait de temps à autre sa lutte contre la meute) et qu'elle n'avait pas eu le coeur d'abandonner.


Elle disposait aussi, dans son antre, d'étagères sur lesquelles les pots trônaient un peu en désordre:


Elle installa ses ustensiles et ses grimoires puis se rendit au jardin afin de définir les carrés à mettre en culture et le placement des ruches.



Elle pouvait, enfin, se mettre au travail!

Revenir en haut Aller en bas
hersent
Infirmière presque sexy
Infirmière presque sexy
avatar

Nombre de messages : 2961
Date d'inscription : 27/12/2010

MessageSujet: Re: L'antre de l'herboriste   Dim 3 Avr 2011 - 21:20

Les beaux jours étaient là et bien là. Elle partit battre la campagne en compagnie de la petite louve rescapée de la battue sanguinaire: il lui fallait repérer les coins à simples sauvages comme la menthe, l'ortie, la caldoine ou l'ancolie...et puis...la loupiote qu'elle avait appelée Gaude.


La loupiote avait besoin d'exercice tout comme elle...le grand air leur ferait le plus bien tout comme la solitude.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'antre de l'herboriste
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Antre du Blup à Chartres
» Le bureau de l\'herboriste
» " L'antre de rushu"
» 1 er tournoi de l antre du dragon
» Raid Day l'Antre de Magtheridon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La demeure solitaire  :: La demeure d'Oksana :: Les jardins :: L'herboristerie-
Sauter vers: