AccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresGroupesFAQConnexion

Partagez | 
 

 Deux frères

Aller en bas 
AuteurMessage
Kelso
Armure bourmonesque
Armure bourmonesque
avatar

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Deux frères   Mer 4 Mai 2011 - 1:02

Les passions tristes empoisonnent nos vies. Étrangement, nous semblons nous y résigner. Mais pourquoi tolérer la mélancolie qui se glisse dans nos pensées ou essayer de justifier la peine qui nous accable. Cette complaisance dissimule une réticence à considérer la tristesse comme absolument mauvaise. On croit qu’il existe de nobles souffrances. Mais, en tant que telle, la tristesse est un sentiment désagréable et pesant et pourtant, nous aimons nous rattacher à ce sentiment.

S'il est parfois tout à fait naturel, et en ce sens, normal de s'attrister, il n'est pas du tout normal d'être habituellement triste, et encore moins de cultiver la tristesse. Donc la question est de savoir si je suis normal.

La douleur physique n’était plus. Oh grand soulagement. La douleur morale omniprésente. Il avait de sombre pensée comme renoncer à ce cadeau très cher qu’est la vie en soit. Qui pourrait comprendre cela sans paraitre pour fou. Il se releva de l’herbe et laissa balancer ses pieds dans le vide des douves. Des souvenirs sur ces douves mais c’était ça le problème, est-ce que tout se résumé à des souvenirs ? Et l’avenir dans tout ça ? Des espoirs, des ambitions, des rêves ?


Bibi ?

Il venait de sentir quelque chose comme quand son ami daignait enfin lui rendre visite. Un léger sourire vint se dessiner sur ces lèvres. Il resta assis, calait sur les mains regardant dans le vide comme à son habitude.

Bibi, tu peux venir, il n'y a personne d’autre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
bibilekayakiste
Fantome
Fantome
avatar

Nombre de messages : 211
Localisation : Ici ou là ...
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: Deux frères   Mer 4 Mai 2011 - 8:15

Un bon gâteau, deux bons gâteaux, trois bons gâteaux. Ce nouveau cuisinier était un chef ! Jamais il ne loupait ses plats, ses dessert, ses boissons ! Il était assez doué et inventif ! Dans la déco de table aussi il était à l'aise ! Le service était majestueux. Et le mieux chez lui est sans doute son ignorance de la présence de Bibi ! Ce dernier peut entièrement se consacrer au vol des différentes œuvres du cuistot. Étant invisible, le chef n'entendait rien, ne voyait rien : le pied pour un goinfre comme Bibi ! Le seul petit bémol était qu'il pouvait voir ses gâteaux, ses assiettes et tout ce qu'il préparait flotter dans les airs. Ainsi, Bibi était obligé de partir assez vite de la cuisine et de manger devant la porte, pour aller en chercher à nouveau !

Ses gâteaux en mains, Bibi avait décidé d'aller les manger dehors ! Il n'avait plus vraiment faim avec tout ce qu'il s'était enfourné ! Mais surtout, il faisait beau, alors pourquoi ne pas en profiter ? Même si un corps de fantôme ne ressent pas la chaleur du soleil, c'est agréable quand même. Ces derniers temps sortir n'était pas facile puisque plein de gens faisait des allers et venues ! Et plein de bruits une fois à l'intérieur, perturbant la digestion du fantôme. Maintes fois il avait voulu aller les surprendre, les chasser ! Après tout, c'est ça le travail d'un fantôme, non ? Mais il se serait fait sans doute chasser à son tour ! C'est en faisant très attention que Bibi sortit et se dépêcha de rejoindre un endroit où personne ne viendrait : les douves !

Après tout, qui s'approcherait de douves ? D'autant plus quand on connait les bestioles présentes dedans ! Cependant, Bibi eut tort, il ne serait pas seul ! Kelso était déjà là, à rêvasser comme d'habitude ! Bibi ne fit aucun bruit et décida de manger ses derniers gâteaux ! Il ne lui restait qu'un seul gâteau quand ...


Bibi ?

Du tac au tac, le fantôme répondit.

J'suis pas là !


Mais quel idiot ! Le meilleur moyen pour se faire repérer hein ! Bibi enfourna le dernier gâteau et s'approcha de son ami.

Tu es bien sûr qu'il n'y a personne ? Je ne tiens pas à être découvert ! imagines si ça se sait, on aurait encore plus de visites ici ! Ah non non, je ne veux pas de ça !

Bibi fixa son ami. Il avait la tête des mauvais jours. Bibi tenta de brancher sa connexion télépathique mais Kelso restait encore mystérieux à l'intérieur. Le plus simple serait de demander, non ? Mais c'est aussi risqué ! Mais d'après Kelso, il n'y avait personne !

Alors ! Je suis heureux de te voir, tu me fuis depuis plusieurs temps ! Je te vois courir à côté de ces marchent-vite-font-du-bruit ! Ils m'énervent ! Ils perturbent mon sommeil si important ! Mais tu n'as pas l'air d'aller bien toi ! Racontes moi tout, Bibi veut être au courant !

Il lui fit un sourire chaleureux avant de jeter un coup d'œil autour de lui !
Revenir en haut Aller en bas
Kelso
Armure bourmonesque
Armure bourmonesque
avatar

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Deux frères   Mer 4 Mai 2011 - 14:59

Il lâcha un rire quand il l’entendit répondre. Alala toujours aussi bête celui la ! Il devait être en train de se goinfrer comme toujours. Il pouvait entendre le bruit des craquements de gâteaux à trois kilomètres au moins. Avant, ils allaient se gaver ensemble dans les cuisines au grand désespoir des maitres-queux qui, allez savoir pourquoi, ne restez pas plus de quelques semaines en service dans la demeure.

Haussement d’épaule. Toujours cette mauvaise foi ! Normalement, c’est un symptôme de femme ça mais Bibi devait être le seul être homme à en avoir hérité !


Arrêtes de râler tu veux. C’est toi qui me fuis depuis quelques temps. Je te voyais plus et je finissais par me demander si je devenais pas fou. Puis le monde, c’est pour les ducales, avec la liste et tout. C’est qu’on à de la concurrence la : 4 listes en course.

Tu m’as amené un gâteau ?


Evidement que non. Déjà que vivant il était radin pour partager une sucrerie, c’est pas mort qu’il allait changer. Il ne s’était jamais posé la question pourquoi il pouvait le voir en fin de compte et ne comptait le dire à personne ne peur de finir sur un bucher. Nah nah, c’est lui seul qui déciderait comment il terminerait sa vie.

Je ne vais pas bien, j’ai l’impression que les choses ne font que se répéter. Je vois tout le monde évoluer, avancer et grandir sauf moi. Je stagne et sa me bouffe. Et la, je parle professionnellement car, comme tu sais parfaitement, c’est toujours le chantier.

Enorme soupire. Il se pencha pour regarder dans les douves. Faudrait remettre des poissons la dedans, en temps normal, le simple fait de voir un pied, les poissons lui dévoraient les savates !

Voila, je fais plus rien de plus qu’avant et je ne trouve plus plaisir à rien. J’ai envie de découvrir des choses, d’avancer mais rien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
bibilekayakiste
Fantome
Fantome
avatar

Nombre de messages : 211
Localisation : Ici ou là ...
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: Deux frères   Mer 4 Mai 2011 - 22:25

Bibi fronça les sourcils, qu'il n'avait toujours pas, un manque depuis sa naissance qui fut difficile à vivre jusqu'à l'arrivée de Kelso, le deuxième sans-sourcils ! Il se gratta le menton translucide. Kelso lui posait un problème épineux, ne pas avoir l'impression d'avancer, assez étonnant quand on sait que dans la vie on peut rarement faire marche arrière : on avance toujours ! Bref ! Lui non plus, Bibi le Varennois n'avait pas vraiment gravit les échelons dans sa vie professionnelle, mais il s'en moquait un peu, quand on connait le monde pourri qu'est la politique -déjà à son époque- on évite d'y entrer trop tôt.

Hum, tu me dis que tu as monté une liste. Et ce n'est pas la première fois, oui contrairement à ce que tu penses je suis un peu ce qui se trame ici, et ce n'est pas avancer ça ? Avant, jamais tu n'aurais osé le faire, et beaucoup sont dans ce cas. Après tout, c'est faire un grand pas, c'est s'engager. Alors si déjà cette étape n'est pas avancer pour toi, il n'y a pas vraiment de solution.

D'après toi, que te faudrait-il pour évoluer ? Donne moi ta définition, tes aspirations tout ce qui se réfère à l'évolution chez toi.


Il le regarda, sourire aux lèvres. C'est vrai, si tout deux n'avait pas la même notion des choses sur ce sujet, comment pourraient ils s'aider ? Il fallait faire un bilan avant de poursuivre !

Découvrir ? As-tu pensé au voyage ? T'installer ailleurs qu'en Champagne ? Tu sais, de mon vivant, je n'ai que très peu voyagé, bloqué à Varennes pour mes postes. Et quand j'ai pu découvrir un peu plus loin que ma bourgade natal après ma mort, j'ai été séduit par les nouveautés ! Peut être qu'il te faut un bol d'air ! Des changements ! Qu'en penses-tu ? Je partirai avec toi si tu me le demandes, tu le sais bien !

Bibi en parlant se doutait que Kelso n'accepterait pas, après tout, lui non plus n'avait jamais voulu voyager lorsqu'il était en vie. C'était abandonner trop de choses, laissé derrière trop de gens. "Il suffit de se lancer" disait certains ... Ce que n'a jamais fait Bibi lors de sa petite vie.
Revenir en haut Aller en bas
Kelso
Armure bourmonesque
Armure bourmonesque
avatar

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Deux frères   Mer 4 Mai 2011 - 23:34

Certaine fois, ils entraient en communion parfaite et c’était le cas actuellement. Kelso fut un instant projeté dans l’esprit de son Bibi. Sans sourcil, ce qui le fit rire sur le coup. C’est vrai que les deux compères avaient ce point commun, voir une tare de naissance. Finalement, ils l’avaient bien vécu et ce fut le coup de foudre dès la première rencontre. Ils avaient même crée une taverne « Les Sans-Sourcils » qui avait fait un tabac ! Tu t’en rappel Bibi, des soirées qu’on passait en taverne, ivre mort et, qu’il nous fallait une brouette pour nous faire rentrer, tu t’en rappel hein ?

Oui, j’avais fais une liste la dernière ducale, on a finit à 48% donc pas la majorité pour que je me retrouve Duc. Ce fut une belle aventure et j’en suis fier. Avant, je n’osais pas car je ne connaissais pas le fonctionnement des institutions, maintenant, je peux me vanter d’en connaitre relativement le fonctionnement. Donc, oui, j’ai refais une liste mais voila, on se retrouve à 4 listes … et les magouilles commencent.

Il se tut en pensant très fort à une chose, espérant que Bibi comprenne. La liste, il ne l’avait pas faite pour lui mais bien pour une raison à la base … une raison plus forte que l’ambition et cette raison s’éloignait de plus en plus. A croire que son humeur était reliée à ces humeurs à elle.

J’aimerai être Duc. Les gens qui disent faire une liste pour ne pas se retrouver Duc sont des menteurs. La raison première reste quand même le prestige puis ensuite, aider la Champagne, la voir évoluer et grandir. Finalement, elle sombre en même temps que moi. C’est compliqué de voir certaine personnes changer et de finir par se demander si finalement, le problème, c’est pas moi. Les gens que j'ai connnu sont mariés, ont des enfants, ont trouvé leur voix et vive heureux.

Il haussa les épaules. Les voyages … ils avaient bon dos ceux la. Non non, aucun voyage de possible, enfin du moins pour le moment. Les indispensables étaient tous au cimetière mais, il avait quand même des responsabilités. Il voyagerait après ces ducales, se reposerait surement.

Tu sais parfaitement bien que partir d’ici … ce n’est pas possible, trop de chose me retient ici même. J’ai envie de connaitre autre chose mais en étant ici, j’ai envie d’évoluer dans ma carrière. Je sais que tu détestes la politique mais elle a toujours était présente pour moi. J’ai envie d’être heureux, de retrouver cette sensation de bien être que j’avais quand tu étais la …

Tu comprends ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deux frères   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux frères
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La demeure solitaire  :: La demeure d'Oksana :: Les douves et les écuries :: Les douves-
Sauter vers: