AccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresGroupesFAQConnexion

Partagez | 
 

 Le haras de sa Grasce Kelso

Aller en bas 
AuteurMessage
Suzette
Maitre queue
Maitre queue
avatar

Nombre de messages : 1002
Localisation : En cuisine
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Le haras de sa Grasce Kelso   Mer 25 Avr 2012 - 15:55

Kelso devait participer à des joutes, en Orléans, au milieu des riches et des poules de luxe.

Le duc avait d'abord aimablement convié Suzette à l'accompagner. Selon le duduc, sa future vassale se devait de s'y rendre afin de fréquenter la noblesse et de s'accommoder peu à peu des us et coutumes de cette classe élitiste.
L'auvergnate avait accepté.

Il lui avait alors demandé de lui trouver un cheval, mais pas n'importe lequel : il devait être beau, endurant, fort, robuste, original... bref, le genre de cheval que l'on trouvait aisément à chaque coin de ruelle...
La jeune femme n'y connaissait pas grand chose et en dehors de savoir monter, elle ignorait tout du monde merveilleux des chevaux.
Elle avait appris "sur le tas" à monter lors du conflit contre l'Artois. Sa technique était loin d'être élégante mais elle parvenait à tenir sur la selle au galop, à mettre son cheval au trot ou à la marche et surtout ,elle savait comment l'attacher pour le retrouver au même endroit.

Mais sa Grasce, rattrapée par son caractère acariâtre et son intenable envie de la titiller, avait alors plaisanté maladroitement sur son statut de "femelle" : terme qui rendait l'auvergnate presque hystérique. Et plus elle s'emportait, plus Kelso en rajoutait si bien qu'ils s'étaient quitté froidement.
Mais elle avait accepté la mission et lui ramènerait donc un cheval.

Au lieu de prendre la direction des élevages, elle se rendit chez le charpentier, dont l'échoppe faisait face à sa petite boulangerie
.
- Salut Bertrand ! Il me faudrait un cheval. Mais un cheval beau, fort, original euh... endurant, robuste et solide.
Elle étouffa un rire :
- Solide car ce n'est pas pour un mioche mais pour un homme. Pour mon futur suzerain, enfin, sans doute futur ex suzerain car il n'appréciera guère ma plaisanterie. Enfin, le cheval devra supporter le poids du duc de Rosnay.
Le charpentier n'osa même pas rire tant l'affront semblait de taille. Après un long moment de perplexité il accepta de lui concevoir l'étalon de bois.
Rendez vous fut pris pour le lendemain, la bourmontaise entra dans la menuiserie et y découvrit le cheval qui allait, à n'en pas douter, remporter toutes les joutes orléanaises.
Elle paya Bertrand et le remercia vivement
.

En rentrant à Bourmont, elle fila vers les écuries et déposa le jouet dans l'un des box vacant.
Spoiler:
 
Elle cloua un écriteau avec le nom du cheval : "Pimousse de Rosnay".
Un dernier coup de chiffon pour qu'il brille correctement et elle quitta l'endroit en riant sarcastiquement.
En passant devant le pigeonnier, elle lâcha un volatile vers les appartements de Kelso avec comme message
"Votre Grasce, votre monture vous attend box n¨13 - Avec toute mon amitié - Votre dévouée Suzette"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kelso
Armure bourmonesque
Armure bourmonesque
avatar

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Le haras de sa Grasce Kelso   Mer 25 Avr 2012 - 16:31

Je t’aime, moi non plus. Oui, ca pouvait définir parfaitement leur relation si l’on pouvait définir cela comme une relation. Sans quoi, le Duc, dans un geste charitable et plein de bonne volonté pour recoller les morceaux, avait donc invité sa futur ex femme vassale à l’accompagner aux joutes d’un mariage noble. Bien entendu, y aller sans cheval était hors de question, c’est donc tout à fait naturellement qu’il demanda à Suzette de lui en trouver un.

Allez savoir pourquoi, d’une phrase à l’autre, la donzelle prit la mouche, pour, ce qui au départ, partait d’un bon sentiment, comme toujours. En quoi, dire à une femme, enfin une femelle, qu’elle est bonne cuisinière et qu’elle serait bonne à enfanter serait un reproche ? Non, bien au contraire, voila bien deux compliments en une phrase. Si ce n’était pas de la bonne foi. Les femmes !

Aussi, quand il reçut le pigeon l’invitant à rejoindre le box 13, il ne se douta pas une seconde que la jalousie maladive de Suzette avait encore frappé. Devant le box 13 en question, il ne se savait pas trop s’il devait rire ou crier. Aussi, chercha-t-il du regard la coupable de ce coup bas qui le faisait bien rire dans le fond.

Mais pour le principe, il était vert de rage. Ou pouvait-elle se cacher ?


Suzette, si vous êtes une vraie femme, sortez de votre cachette desuite. Une lâche que vous êtes, ramenez votre minois ici ! Femelle aussi intelligente qu’un bulbe de tulipe ! Si je vous met la main dessus, je vous fait bouffer le cheval, cette horreur. Je vous entend pouffer de rire de là, sortez de votre trou à rat et venez la non de dieu !

Reprise de souffle tout en parcourant l’écurie de long en large et en travers. Puis, il passa la tête hors de l’écurie :

SUZETTE !!! Ma femme, ma douce chérie, venez voir votre homme …

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Suzette
Maitre queue
Maitre queue
avatar

Nombre de messages : 1002
Localisation : En cuisine
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Le haras de sa Grasce Kelso   Mer 25 Avr 2012 - 20:31

La tentation avait été grande et une fois le volatile envolé vers un Kelso qui l'avait bien cherché, elle retourna se cacher dans l'écurie afin de saisir l'expression qui assombrirait le visage du duc au moment où il découvrirait la supercheire.
Tapie dans un coin nauséabonde de l'écurie, elle avait patienter, savourant sa vengeance.
Des pas lourds et précipités signalèrent l'arrivée du ronchon. Elle glissa ses yeux entre deux planches et aperçut un visage - pour une fois- radieux et enthousiaste.
Mais arrivé devant le box n° 13, ce visage plein d'entrain se décomposa pour finir plein de ride.
"Bien fait !" pensa-t-elle très fort, jubilant silencieusement au milieu des effluves de crottin et de paille.

Mais étrangement, il l'appela. Zut, était-elle repérée?
Ne pas se montrer, ne pas rire trop fort, ne pas faire de bruit
.

Citation :
Suzette, si vous êtes une vraie femme, sortez de votre cachette de suite. Une lâche que vous êtes, ramenez votre minois ici ! Femelle aussi intelligente qu’un bulbe de tulipe ! Si je vous met la main dessus, je vous fait bouffer le cheval, cette horreur. Je vous entend pouffer de rire de là, sortez de votre trou à rat et venez la non de dieu !

Il employait des mots qui - il le savait - feraient mouche. Rien que le "vraie femme" hérissa les cheveux de l'auvergnate mais elle se contrôla : ne pas céder à l'impulsivité...
Seconde rafale de "lâche" , "femelle" et alors, cerise sur le gâteau, se faire comparer à un bulbe de tulipe la fit littéralement jaillir de sa cachette.
Kelso était déjà dehors, elle hâta le pas pour le rejoindre. Un coup d'oeil sur la fourche lui donna bien des idées mais tout de même, il fallait se tenir
.

-Mon petit ange, je suis là ! Allons, votre petit joujou ne vous plaît point? Petit coquin, ne me faites pas votre capricieux pourri gâté tout de même ! Regardez, il y a même suffisamment de place sur la selle pour y emmener votre douce.

Elle était en ébullition et ses lèvres dessinaient un sourire des plus narquois. Le bulbe lui restait en travers de la gorge.

- Désirez vous que je demande à Klouska qu'elle vous brode une petite casquette assortie à sa bride ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kelso
Armure bourmonesque
Armure bourmonesque
avatar

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Le haras de sa Grasce Kelso   Jeu 26 Avr 2012 - 13:25

La recherche fut de courte durée, de toute façon, avec Suzette, employez quelques mots crus et la demoiselle sort de son trou à rat en moins de deux. Aussi, il prit sur lui pour ne pas lui sauter dessus et lui faire bouffer du foin. Il s’arrêta net et resserra les dents autant que possible presque à s’en faire sauter la mâchoire. Il se retourna et lui fit face. Fort heureusement pour elle, elle se trouvait assez loin de lui pour qu’il puisse l’attraper par surprise.

Le cheval de bois, elle allait finir accroché dessus pour les joutes, peut être même pire si le cheval trouvait un orifice d’entrée dans ce petit corps de louve. Aussi, il resta planta devant elle, en faisant quelques pas discret en sa direction. Si jamais il arrivait à lui mettre la main dessus, elle regretterait cette blague vraiment pas drôle du tout.


Mais c’est qu’en plus, ça vous amuse. Je rêve, en même temps, il est certain qu’il n’en faut pas beaucoup pour vous faire rire, surtout que vous êtes louve et que nous savons tous que vous n’avez pas inventé la poudre.

Allez, venez, approchez, on va tester le cheval tous les deux ma mie. Une ballade au bord d’un lac fleurit ou encore, dans un pré sous les rayons de quelques soleil. Cela permettra de nous retrouver un peu en couple.


De nouveau, il fit un petit pas en avant, son regard parcourant l’écurie à la recherche d’objet contondant et tranchant. Mais rien à part quelque fourche.

Mon cœur, j’espère, que vous ne vous êtes pas ruinés pour ce merveilleux cadeau. Je ne voudrai pas que vous suciez encore plus les cailloux par ma faute.

Voulant la rassurer, il lui tendit la main mais il ne put s’empêcher de s’élancer à grands pas de course vers elle. Il fallait l’attraper !

VOUS ALLEZ REGRETTER CA, C’EST UNE PROMESSE !! C'EST VOTRE CUL QUE JE VAIS BRODER OUI !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le haras de sa Grasce Kelso   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le haras de sa Grasce Kelso
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Kerian.Wayne] Centre équestre Haras, la clé des champs: Carrière [Mafia-Habbo]
» [Caduc] 1458 - Révision des quotas du 3 mars de l'an de Grasce 1458

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La demeure solitaire  :: La demeure d'Oksana :: Les douves et les écuries :: Les écuries-
Sauter vers: