AccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresGroupesFAQConnexion

Partagez | 
 

 La tribune principale

Aller en bas 
AuteurMessage
Kelso
Armure bourmonesque
Armure bourmonesque
avatar

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: La tribune principale   Ven 4 Mai 2012 - 0:32

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Trois grands drapeaux représentants les équipes. Une lutte acharnée pour le titre de ... de quoi d'ailleurs ? Il n'avait pas pensé à la récompense. Klousky lui avait proposé quelque chose et finalement pourquoi pas mais en moins gros. Une bouteille de Champagne ? Du fromage ? Une coupe ? Il trouverait bien au fil de la journée.

Autour de la tribune principale, plusieurs petits stand avec des victuailles pour se mettre en condition, du gibier sur le feu près à être déguster, des tonneaux de boisson et tutti quanti !

La tribune principale elle, ressemblait à n'importe qu'elle tribune, en un peu moins imposante. Elle avait été monté quelques jours avant dans un moment de panique, se rendant compte qu'ils avaient oublié le plus important.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
hersent
Infirmière presque sexy
Infirmière presque sexy
avatar

Nombre de messages : 2961
Date d'inscription : 27/12/2010

MessageSujet: Re: La tribune principale   Mar 8 Mai 2012 - 23:09

Hersent avait terminé sa joute, s'était préoccupée de son adversaire et avait partagé rafraîchissements et encas en sa compagnie. Puis, vint le moment de retourner sous sa tente afin de se changer et de revêtir une tenue plus féminine afin d'assister, depuis la tribune, à la suite de duels du premier tour.

Elle avait emporté une malle avec des robes et des froufrous, et comme d'habitude elle avait un mal de chien à choisir. Elle n'allait pas remettre la robe portée lors des joutes en Orléans, organisées par la Maison d'Amahir. Après plusieurs essais, elle opta pour la jolie robe couleur champagne. Wendoline fit un signe appréciateur ce qui acheva de la décider: elle se mit derrière le paravent, après s'être rafraîchie dans un baquet d'eau tiède parfumé à la lavande, et enfila ses atours.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Elle se rendit à la tribune principale, s'y installa comme elle le souhaitait puisque personne n'avait encore investi les lieux. Elle prit place, la lice bien en vue afin d'admirer les passes brillantes des jouteurs. Le spectacle était époustouflant et elle frémissait lorsque les lances se frôlaient dans le train d'enfer du galop des chevaux lancés à toute allure.
Elle encouragea sa Suzette qui hélas mordit la poussière, elle l'imaginait fort bien, fulminant contre Kelso et ses idées délirantes. Mais la Suzette s'était bien battue et n'avait en rien démérité. Messire Belgarion avait réussi son duel bienqu'il ne montât pas son cheval mais une monture prêtée avec joie par le Duduc. Quant à Klouska...misère, elle avait valser de son cheval pourtant elle avait bien résisté! Bourmont ne se débrouillait pas si mal que ça même si les résultats pouvaient paraître maigres.
Elle cria du haut de son perchoir:
Allez Bourmont!!! On montre ce qu'on a dans le ventre et on mord la poussière avec grâce et subtilité!

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
wendoline
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 61
Localisation : Sémur
Date d'inscription : 12/08/2011

MessageSujet: Re: La tribune principale   Mer 9 Mai 2012 - 11:10

Près de son amie qu'elle a rejoint sur sa demande à la tribune principale, elle se tient droite le regard fixé sur les différents combats qui se déroulent sur le terrain où jouteurs s'affrontent.

Elle a revêtu une tenue plus seyante que celle d'écuyère et souhaite faire honneur à son amie, Dame de Maizières et de Vignory.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Elles profitent de ce moment où la tribune n'est qu'à elles seules et ne cachent pas leur joie, d'abord la victoire de Belgarion l'époux de son amie Xalta, et bien que leurs valeureux combats soient des défaites pour elles il n'en reste pas moins que Suzette et Dame Klouska méritent leurs fervents applaudissements.
Revenir en haut Aller en bas
hersent
Infirmière presque sexy
Infirmière presque sexy
avatar

Nombre de messages : 2961
Date d'inscription : 27/12/2010

MessageSujet: Re: La tribune principale   Jeu 10 Mai 2012 - 13:01

Spoiler:
 
Hersent avait abandonné quelques instants son écuyère Wendoline en aperçevant une Suzette déconfite, rouge de tout ce qu'on voulait croire:
Wendy, je vois que Suzette semble pester autant comme autant, aussi, je file la rejoindre pour lui proposer de se rafraîchir dans le baquet parfumé à l'essence de lavande et de passer une vêture plus féminine en attendant le prochain tour. J'en profiterai pour la ramener en tribune.
Aussitôt dit, aussitôt fait, Hersent dévale les escaliers de la tribune pour rejoindre son pauvre sergent en pleine déconfiture. Elle l'enleva de la conversation qu'elle avait avec un charmant jeune homme, pour l'envoyer au baquet et se préparer comme une jeune et jolie femme qu'elle était.
Très rapidement Suzette retrouva son teint normal et sa verve habituelle, elles sortirent toutes les deux de la tente pour rejoindre la tribune et Wendoline. Hersent fut amusée de voir le jeune Gael bouche bée devant une Suzette métamorphosée en sublime jeune fille, et embarqua les deux jeunes gens à sa suite ainsi que son propre adversaire malheureux...la tribune, espérait-elle, allait se remplir afin de regarder jouter les derniers participants.
Arrivés dans les tribunes, elle fit les présentations:
Wendoline, mon écuyère et amie, femme délicieuse et d'une grande culture. Petit regard vers les deux jeunes hommes voici Messires Gael et Djehane Esterrazza Gambiani de Valrose, fils de la baronne de Brou.
Elle sourit à l'attention de Suzette:
Je ne te présente pas à Wendoline, vous vous connaissez déjà il me semble, non? Clin d'oeil malicieux.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
wendoline
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 61
Localisation : Sémur
Date d'inscription : 12/08/2011

MessageSujet: Re: La tribune principale   Jeu 10 Mai 2012 - 13:22

Spoiler:
 


Restée seule quelques instants elle n'en n'a pas moins continué de regarder l'effervescence qui se déroule sur le terrain.

Elle connaît pour la plupart des combattants et sourit à la réaction de certains..... c'est ainsi ma belle il faudra t'y faire, tu n'es pas du même rang......

Puis une voix connue la sort de ses pensées, son amie Hersent revient avec une Suzette radieuse. Les deux jeunes femmes possèdent vraiment des atouts indéniables, comment ne pas être fière de les avoir pour amies ? Près d'elles deux jeunes gens souriants et heureux de toute évidence de se trouver en si bonne compagnie.

Un petit signe de main accompagne son sourire pour les accueillir.


Suzette ! je suis heureuse de te revoir.... tu es magnifique ! pas trop de bobos après cette chute ?puis plus bas à sa seule intention ..... tu t'es superbement défendue et ce jeune homme semble succomber à ton charme non ?

Enchantée Messires, mes hommages, d'ici la vue sur la lice est remarquable

sous le compliment de son amie elle a senti ses joues s'empourprer légèrement et évite son regard
Revenir en haut Aller en bas
gaël.
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 03/05/2012

MessageSujet: Re: La tribune principale   Jeu 10 Mai 2012 - 22:05

C'est donc au bras de la belle Suzette que Gaël atteignit les tribunes. Il aurai parcouru cent lieues, il aurai été moins fatigué. Il avait du se concentrer sur sa marche pour ne pas faire d'anerie. Se tenir bien, il l'avait promis à sa mère. Et pour une fois mission réussie.
Ils rejoignirent une troisième jeune femme que Gaël .


Bien le Bon jour damoiselle.

légère inclinaison, puis il se reconcentra sur sa cavalière, la Champagne serai t elle attirante ?

En effet c'est la première fois que je pose les pieds en Champagne, mais au vu de l'attitude de ma mère et du duc, je pense que ce n'est pas la dernière fois, votre suzerain lui a fait tomber sa carapace dans laquelle elle s'était enfermée, je la retrouve enfin.
Et peut être trouverai je moi aussi l'envie de ne plus partir ?


Un rougissement, non Gaël reprends toi, respire un bon coup, c'est pas une jolie fille qui va t'intimider. Il se ressaisit et reprend.

Donc vous n'êtes pas originaire de Champagne, alors d'où venez vous ?

Tout en parlant il voulu s'assoir, mais comme à son habitude, tête en l'air et surtout plus occuper à regarder la belle, il ne fit pas attention et rata le banc, se rattrape de justesse, pour ne pas emporter Suzette avec lui.

Nom d'une grenouille !
Veuillez pardonner ma maladresse, mais je crois que je suis né avec.


Il la regarda confus et sourit à pleine dent sans moucheron cette fois
Revenir en haut Aller en bas
Djéhane_
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 03/05/2012

MessageSujet: Re: La tribune principale   Jeu 10 Mai 2012 - 22:16

Djé se retenait de ne pas rire en voyant son frère. Il était en admiration devant la jeune fille et il ne le reconnaissait pas, ils avaient bien grandi tout deux, mais il restait son jumeaux et ils étaient inséparables.
puis à l'attention de Hersent.


Madame, c'est un honneur pour moi de vous accompagner, je vois que vous portez les jolies tenues encore mieux que votre armure.

Puis ne pouvant se retenir il lançât à son frère.


Gaël tu fais un cavalier hors paire, tu assures mieux avec les jolies filles qu'avec une épée.

Un regard noir de Gaël et il pensa qu'il serait bon de répondre.

Mon verbe te taquine, ne le prend pas mal.

Un petite tape sur l'épaule de son frère et ils prirent le chemin de la tribune.
Une fois dans les gradins, Djé s'approcha de la nouvelle et se présenta


Je suis djéhane Esterrazza Gambiani de Valrose et voici mon jumeaux Gaël qui a oublié de se présenter. Mais je le crois absorbé pas sa cavalière, je suis ravi de vous rencontrer.

Il fit signe à Hersent de s'assoir aux côtés de la jeune fille et lui tendit la main pour l'aider.
Puis il parti dans un fou rire en voyant son maladroit de frère manquer de s'écrouler.

il se pinça pour se calmer et s'installa à son tour.


Je pense que d'ici nous pourrons profiter au mieux du spectacle, cette journée est vraiment des plus agréables.
Revenir en haut Aller en bas
hersent
Infirmière presque sexy
Infirmière presque sexy
avatar

Nombre de messages : 2961
Date d'inscription : 27/12/2010

MessageSujet: Re: La tribune principale   Ven 11 Mai 2012 - 10:15

Hersent n'en pouvait plus de rire intérieurement à voir le pauvre Gael être absorbé par sa jolie cavalière...ils formaient un très joli couple et semblaient bien s'entendre....quant à s'accorder...ça... c'était une autre histoire...mais qui sait, la Champagne réserve tant de surprises parfois!

Les présentations furent faites et un incident fut évité...Gael faillit s'empêtré dans les pieds du banc et évita heureusement le ridicule d'une chute devant celle qu'il admirait tant au point de ne plus voir le monde qui l'entourait. Un clin d'oeil amusé vers Djehane et Wendoline.

Elle accepta la main de Djehane pour prendre place près de Wendoline et Suzette...la galanterie était une attitude qu'elle appréciait au plus haut point. Elle en rosit de plaisir et s'assit, laissant tomber en corolle, les pans de sa robe: le compliment du jeune homme la ravissait plus qu'elle ne voulait le laisser paraître.

Cher Djehane...vous savez parler aux dames...vous avez réussi à me faire venir le rose aux joues. Je vous remercie pour votre charmant compliment .

Oui, d'ici la vue est imprenable et nous pourrons, entre deux tours, nous repaître du soectacle des joutes. C'est que j'ai u deuxième duel à assurer dans quelques heures! Et je devrai abandonner votre sympathique compagnie pour aller revêtir mon armure et jouter...n'est-ce pas Wendy! J'espère que vous m'encouragerez de toutes vos forces!!! Les Otaries ont un léger retard sur les aigles il me semble...et seuls deux champenois restent en lice, Ereon et moi! Suzette, je compte sur ta force de persuasion pour entraîner les clameurs de ces deux jeunes gens adorables!

Un léger soupir de contentement pour souligner les propos de Djehane:

C'est une journée vraiment des plus agréables et conviviales qui j'en suis certaine s'achèvera dans une liesse attendue de tous. Quant à savoir la raison de cette probable liesse... petits regards en coin vers les fils de la baronne .... peut-être en avez-vous une petite idée?

Un peu curieuse la Dame de Maizières et de Vignory??? Nooon...juste un peu, mais alors un minuscule petit peu.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
valeria053
Epouse transie du Grand Chef
Epouse transie du Grand Chef
avatar

Nombre de messages : 341
Date d'inscription : 27/04/2012

MessageSujet: Re: La tribune principale   Dim 13 Mai 2012 - 17:48

Son tendre était reparti sur le second tour et Val regagna les tribunes, mais avec une idée en tête. Certes pas digne d'une baronne mais peut importe ils étaient là pour s'amuser et il avait dit qu'il fallait encourager son équipe.

Un regard à droite, un regard à gauche et Val trouva son trésor, une magnifique barrique qui semblait bien solide.
Ni une ni deux elle fila vers son trésor, bascula la dite barrique et la fit rouler jusque devant , la lice.

AH une autre paire de manche, il allait falloir la redresser, elle regarda sa trouvaille, puis de toute ses forces, bascula tant bien que mal son nouveau perchoir.

Elle releva légèrement ses jupes, oui oui légèrement , non méoh, seul son duc aurai le droit de voir plus haut. Un genou puis un autre et hop elle se relève et la voilà debout sur sa barrique.

son foulard vert en évidence sur son cou, les mains en porte voix et la voilà qui se met à hurler.


QUI C'EST LES PLUS FORT EVIDEMMENT C'EST LES VERTS ON VA GAGNER CA C'EST JURE JURE. ALLEZ ON ARRETE DE MODRE LA POUSSIERE CAR ON DES VERTS DES VERTSrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
wendoline
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 61
Localisation : Sémur
Date d'inscription : 12/08/2011

MessageSujet: Re: La tribune principale   Dim 13 Mai 2012 - 20:01

Spoiler:
 

Son amie Hersent allait jouter à nouveau, prête à la suivre lorsqu'elle lui ferait signe, Wendy néanmoins continue à regarder les combats qui se déroulent sur la lice.

Elle aimerait tant que les otaries soient les vainqueurs !

Tout à coup elle voit la Baronne Valeria se saisir d'un tonneau et ni une ni deux, retrousser ses jupons pour se hisser dessus et les mains en porte voix s'écrier



QUI C'EST LES PLUS FORT EVIDEMMENT C'EST LES VERTS ON VA GAGNER CA C'EST JURE JURE. ALLEZ ON ARRETE DE MODRE LA POUSSIERE CAR ON DES VERTS DES VERTSrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

Les yeux écarquillés, rapidement son entrain la fait éclater de rire et immédiatement elle joint sa voix à la sienne

Yehhhhhhh !!!! en avant les verts !!! on est les plus forts !

ôtant son foulard qu'elle a noué à son cou, l'élève au dessus de sa tête et le fait tournoyer tout en scandant on est les plus forts ! on est les plus forts !!! Otaries oh oh ! Otaries oh oh !!!


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
hersent
Infirmière presque sexy
Infirmière presque sexy
avatar

Nombre de messages : 2961
Date d'inscription : 27/12/2010

MessageSujet: Re: La tribune principale   Dim 13 Mai 2012 - 23:30

Spoiler:
 
Et que donne un Duduc non pas sur un arbre perché mais sur un tonneau perché??? Un annonceur braillard appelant les jouteurs du second tour...dont elle!
Elle accompagne, avant de partir revêtir son armure avec l'aide de Wendoline, la baronne dans ses cris d'encouragement pour les Otaries!!


"QUI C'EST LES PLUS FORT EVIDEMMENT C'EST LES VERTS ON VA GAGNER CA C'EST JURE JURE. ALLEZ ON ARRETE DE MODRE LA POUSSIERE CAR ON DES VERTS DES VERTSrrrrrrrrrrrrrrrrrrr"


Ouiii c'est nous les plus forts d'abord, on les écrasera les bleus et les rouges!!! Hardis compagnons, sus à l'adversaire!


Mais ce n'est pas le tout, elle doit quitter la tribune et sa belle robe pour entrer dans sa sublime boite de conserve griffée Klouska des DO et entraîner Wendoline qui s'époumone aussi pour encourager les Otaries.


Suzette!!! Tu cries bien fort pour que les Otaries gagnent, hein!!!


Elle fait signe à Wendoline qu'il est temps pour elles de retourner à la tente afin de préparer Korrigan et sa cavalière pour leur joute à venir...Della...ça va pas être du gâteau!

Bon, j'espère passer le deuxième tour...enfin parce que pour le moment ce n'est pas le cas.



Et elle retrousse légèrement sa robe pour pouvoir filer plus vite vers sa tente, elle gratifie d'un grand sourire son chevalier servant du jour, Djehane, puis dévale les escaliers pour aller se changer en jouteuse.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
gaël.
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 03/05/2012

MessageSujet: Re: La tribune principale   Lun 14 Mai 2012 - 11:36

Gaël se leva il devait aller se préparer à jouter. Il s'adressa alors aux jeunes femmes mais surtout à Suzette.

Je vous abandonne le temps de ma joute, et je reviens après ma victoire, enfin çà c'est moins sur, pas que je revienne hien je reviendrai mais la victoire je ne vous le promets pas.

Un sourire,, mais il aurai voulu gagner pour impressionner la belle suzette, mais il se sentait dépassé par la réputation de son petit cousin, le duc d'Orléans tout de même, et c'est un peu nerveux qu'il partit s'équiper
Revenir en haut Aller en bas
valeria053
Epouse transie du Grand Chef
Epouse transie du Grand Chef
avatar

Nombre de messages : 341
Date d'inscription : 27/04/2012

MessageSujet: Re: La tribune principale   Lun 14 Mai 2012 - 13:30

Bah oui elle était perché et alors !!! Bon oui d'accord pour une baronne çà ne se faisait pas, mais elle avait juste obéi au duc en bon petit bout de femme.
Et puis elle savait se tenir, mais là, ils étaient entre amis, entre famille, sa nouvelle famille.
Et çà faisait du bien d'être un peu loin du protocole, de se laisser emporter par l'ambiance festive de cette journée. Comme il était bon ne plus penser l'espace d'un instant à ses responsabilités, juste se préoccuper du bien des siens, juste être ensemble réuni pour annoncer un changement de destin prochain.
Heureuse, le sourire aux lèvres, Val resta debout sur sa barrique, puis des voix qui s'unissent à la sienne, elle se retourne pour voir qui se lâche comme elle, dans un mouvement brusque, la barrique oscille dangereusement, mais la baronne sert les fesses et les cuisses et se rattrape.


Pioufffff !!!! oufffffff!

Ses compères ne sont autres que Hersent et Wendoline, elle remarque aussi ses fils et la jeune fille que Gaël avait l'air de bien apprécier aux annonces tout à l'heure. Elle leur crie

ALLEZ LES GARÇON EN CŒUR ON ENCOURAGE.

sourire aux filles et elle reprend de plus belle.

QUI SAIT LES PLUS FORTS ÉVIDEMMENT C'EST LES VERTS, ON VA GAGNE, ÇA C'EST JURE, JURE. ALLEZ ON ARRÊTE DE MORDRE LA POUSSIÈRE CAR ON EST DES VERTS DES VERTSRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR.
EN AVANT LES VERTS, ON EST LES PLUS FORTS, OTARIES OHOH!!!! OTARIES OHOH !!!!
OTARIES HARDIES, SUS A L'ENNEMI, OTARIES HARDIES GAGNONS CET APRÈS MIDI, OTARIES HARDIES ON EST LES PLUS SOLIDES


Arf à peine eu t elle fini que le tour d'Hersent arriva et la jeune femme chuta, le souffle coupé Val resta sans voix quelques instants, mais la jeune femme repartit sans rien.un regard autours d'elle

Qui a dit que çà faisait du bien quand la baronne arrêtait de brailler ?

ouf personne pensa-t-elle. Alors elle reprit quand Keri entra en lice, certes il joutait contre la prunelle de ses yeux, l'un de ses fils alors elle encourageât les deux.

ALLEZ KERI L'OTARIE!!!!! ALLEZ MON OURSON !!!!!

Elle sourit en pensant à la réaction de Gaël, qui devait ronchonner, elle l'entendait déjà, mère c'est bon arrête j'ai plus trois ans. Elle eut envie de pouffer de rire mais le duel commençât et elle vit son maladroit oublie son heaume, déconcentration, c'était raté, il vola dans les airs.
Son cœur cessa de battre un instant.


GAËLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL

Prête à bondir telle une louve vers son petit, inquiète la baronne çà c'est clair. Mais son fils se relève, vexé mais indemne.
Le cœur de la Baronne reprend son rythme régulier.
Il est touché dans son amour propre, mais çà lui passera. Elle irai le voir quand il reviendra pour le réconforter, il avait surement besoin d'être seul pour évacuer sa rage.
Elle applaudit la sorti des jouteurs et arrive le tour de son cousin qui a son tour mord aussi la poussière.

ouille ouille ouille çà sent le pâté d'otarie, mais elle ne baisse pas les bras tant qu'il en reste un il y a de l'espoir et crie de nouveau.


ALLEZ LES OTARIES HI HI HI !!!!!

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Suzette
Maitre queue
Maitre queue
avatar

Nombre de messages : 1002
Localisation : En cuisine
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: La tribune principale   Lun 14 Mai 2012 - 14:51

Il fallait encourager les verts et au passage remporter le concours en tribune.
Du bruit? Des chants? Ça, Suzette saurait faire. Bien que mieux qu'une joute.

Elle laissa Gael repartir au combat.
Ironie du sort, il affronterait un vert.
Flûte, qui encourager?
Elle opta pour les verts. Gaël comprendrait.

Au moment ou elle voulut s'y mettre
...QUI SAIT LES PLUS FORTS ÉVIDEMMENT C'EST LES VERTS, ON VA GAGNE, ÇA C'EST JURE, JURE. ALLEZ ON ARRÊTE DE MORDRE LA POUSSIÈRE CAR ON EST DES VERTS DES VERTSRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR.
EN AVANT LES VERTS, ON EST LES PLUS FORTS, OTARIES OHOH!!!! OTARIES OHOH !!!!
OTARIES HARDIES, SUS A L'ENNEMI, OTARIES HARDIES GAGNONS CET APRÈS MIDI, OTARIES HARDIES ON EST LES PLUS SOLIDES


Diantre... l'oreille de l'auvergnat siffla.
voilà que la baronne devint lionne pour rugir après ses otaries. image plutôt sympa que de voir cette si noble personne redevenir le temps d'une joute une femme aussi spontanée et naturelle.
Oui, vraiment, Kelso avait fait un bon choix et Brou ne cessait de marquer des points dans la tête de Suzette.

Elle se rapprocha de la Baronne qui s'époumonait et s'y mit aussi, agitant une grande étoffe verte, piquée chez Klouska : de la soie? du satin? du coton? la future robe d'Hersent peut être? Qu'importe, le principal était de transcender les verts.
L'auvergnate se mit à chanter
:
Spoiler:
 
AUX AAAAAAAAAAAAAAARRRRMEEEEEES !!
NOUS SOMMES LES OTARIIIIIIIIIIIIIIIIES !!!!!!!!!!!
ET NOUS ALLONS GAGNERRRRRR !!
ALLLLLLEEEEEEEEEEEEZ LES VERRRRRRRRRRRRTS !


Gaël tomba du cheval, Suzette se tut instantanément. Au lieu de se réjouir de voir son bourreau mordre la poussière à son tour elle s'impatienta de vite le voir debout.
Les joutes étaient un sport spectaculaire mais dangeureux.
Fort heureusement, son jeune cavalier se releva. Son visage lui rappelait le sien lors de la joute précédente. Gaël semblait vexé et contrarié.

Elle sourit et applaudit l'Otarie victorieuse.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
gaël.
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 03/05/2012

MessageSujet: Re: La tribune principale   Mar 15 Mai 2012 - 7:38

Gaël s'était occupé de son cheval, puis avait plongé dans un baquet d'eau froide, çà lui avait remis les idées en place. Il entendait encore les mots du duc résonner dans sa tête.
Une fois propre il enfila des braies neuves et une chemise rouge, couleur de son équipe mais surtout comme la robe de Suzette.
C'est fin prêt qu'il prit le chemin de la tribune non sans appréhension.
La première sa mère, elle n'avait pas du apprécier son attitude, la deuxième Suzette, elle penserai quoi de quelqu'un qui ne savait pas jouter, tombait de cheval et d'aussi maladroit.

Il passa devant sa mère, lui sourit avec un sourire première classe, signe qu'il n'avait rien pour la rassurer et surtout pour l'amadouer, en espérant que çà suffirai pour faire oublier sa prestation de fin de tournoi.
Son futur père lui en ayant déjà mit une couche..

Il poursuivit, monta quatre à quatre les marches de la tribune.
Maintenant lui parler, mais pour dire quoi, qu'il était vexé, qu'il aurai voulu lui montrer sa bravoure. Bah oui il était vexé, ridiculisé devant elle, alors qu'il voulait lui montrer sa force et son courage, bah oui l'impressionner quoi.
Mais au lieu de celà, la chutte et tout ce que l'on sait déjà, çà c'était passé en public.

Mais bon Kelso lui avait dit, il écouterai le conseil.
Il prit la main de Suzette et mit un genou à terre.


Ma Dame, Suzette, j'aurai tant aimé vous prouver ma bravoure, vous montrer ma technique aux joutes, certe que je n'ai pas, mais je crains que j'ai échoué.

une inspiration, eh oh c'est dur à admettre tout de même pour un fougueux comme lui

En revanche ma maladresse a éclaté au grand jour, oui je suis comme çà, maladroit, mais je ne baisse pas les bras et vous prouverai que je peux aussi gagner un duel.
Accepterez vous tout de même ma compagnie à vos côtés ?


Il avait enfermé sa fierté dans sa besace, mais pour Gaël çà avait été une épreuve.
Gaël ressentait pour Suzette une drôle de sensation, un sentiment qu'il n'avait pas encore connu.
Revenir en haut Aller en bas
Suzette
Maitre queue
Maitre queue
avatar

Nombre de messages : 1002
Localisation : En cuisine
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: La tribune principale   Mar 15 Mai 2012 - 9:13

Au bout d'un certain temps, Gaël revint dans les tribunes, frais comme un gardon et presque rayonnant. "Presque" car il affichait une mine déçue.
Il s'approcha de Suzette, lui aussi vêtu de rouge et ploya le genou devant elle.
Aussitôt, le visage de Suzette vira au rouge de sa robe et au rouge de la chemise du jeune homme.
C'était bien la première fois qu'on s'inclinait ainsi devant elle, simple roturière. Elle jeta un regard presque affolé à la Baronne de Brou qui, assurément n'allait pas apprécier que son noble fils agisse ainsi avec une paysanne.
Gaël exprima sa désolation et semblait honteux de sa prestation
.
"Mais relevez vous ! Relevez vous!!" pensait Suzette, troublée.
Le point positif dans tout ça, c'est que Kelsocerbère n'avait pas du être aussi désagréable que l'avait craint la jeune femme. Le duc approuvait il? Ainsi donc il autorisait son futur beau-fils à s'approcher de sa future vassale. Si tel était le cas, Gaël devait être d'une grande valeur aux yeux du duc de Rosnay.
Touchée, troublée et se demandant presque si elle ne rêvait pas, Suzette bafouilla quelques mots, s'efforçant de ne rien laisser transparaître.

Elle tendit une main délicate vers Gaël afin qu'il la saisisse et dit
:
- Bien sur que j'accepte votre compagnie ! Allons, relevez-vous je vous prie.

Elle avait chaud, étrange, le temps était certes radieux mais les températures printanières ne justifiaient pas ces bouffées de chaleur.
Pour éviter de trop gamberger, elle reprit
:
- Il n'est nul besoin de me démontrer des prouesses ahurissantes pour me prouver votre bravoure. Bien des aspects de votre personnalité parlent pour vous et croyez moi, je n'attendais pas de vous voir sur un cheval pour comprendre que vous étiez une personne de grande valeur.
Et puis ainsi, nous sommes maintenant deux à avoir goûter à la pâture de Rosnay
.

Elle afficha un large sourire avant de lui dire, plus bas :
- J'ai manqué à toutes mes obligations et n'ai toujours pas salué dignement votre mère. Seriez vous d'accord de me la présenter?

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
gaël.
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 03/05/2012

MessageSujet: Re: La tribune principale   Mar 15 Mai 2012 - 14:18

Gaël fut soulagé, elle était compréhensive, et en plus elle acceptait sa compagnie. Que demander de plus?
Quelques mots flatteurs de Suzette, il n'en fallait pas plus pour redonner le sourire à Gaël.
Il se releva


Ma mère, mais bien sur, je vais vous la présenter, ce sera un honneur pour moi

Il lui prit la main pour l'aider à se lever et lui offrit son bras, l'emmenant vers sa mère.

Vous verrez c'est une femme très gentille, droite et exigente, mais elle a un coeur énorme, vous l'apprécierez, je suis sur.

Ils se dirigent vers le tonneaux et Gaël prit la parole

Mère tu es radieuse, le dus est un hommemerveilleux car il te redonne le sourire.
Je m'excuse pour ma mauvaise prestation, mais je voulais te présenter le jeune fille qui m'accompagne.
Mère je te présente Suzette, de la maison du duc Kelso


Sans la lâcher, restant à ses côtés, il attendit la réaction de sa mère
Revenir en haut Aller en bas
hersent
Infirmière presque sexy
Infirmière presque sexy
avatar

Nombre de messages : 2961
Date d'inscription : 27/12/2010

MessageSujet: Re: La tribune principale   Mar 15 Mai 2012 - 14:57

[Dans sa tente, à barboter dans le baquet]

Elle avait perdu son duel sur la lice, face à la duchesse Della, mais elle avait eu plaisir à jouter contre cette grande dame, si distinguée et férue, comme elle, de mode et de jolis tissus....ahhhh si elle était duchesse, avec de grandes et belles charges royales...elle pourrait avoir sa couturière personnelle... C'était ce à quoi elle pensait, dans son baquet d'eau parfumée à la lavande, baquet où elle se rafraîchissait avant de retourner auprès des invités dans la tribune.

Wendoline avait réussi à récupérer Korrigan qui comme prévu était retourné, tanquillou, aux écuries, imperturbable et attendant étrillage et picotin qu'elles lui donnèrent tout en commentant les passes malheureuses de la cavalière Hersent. Elles en rirent beaucoup, les joutes n'étaient qu'un jeu où gagner et perdre faisaient partie des alea: un coup on rit et on est fier, un autre coup on ronchonne et on met son mouchoir par-dessus la déception.

Wendyyyy??? Tu peux m'apporter la serviette, j'ai suffisamment fait trempette!!!! Nous devons nous habiller en dames et rejoindre les invités dans la tribune, il reste quelques duels à regarder!

Une fois enveloppée dans la serviette, elle se sèche et file derrière le paravent où elle enfile sa robe "Champagne". Un rapide coup de brosse dans la chevelure de jais un peu en bataille, et hop, Hersent est à nouveau une jeune femme agréable à regarder...du moins est-ce son avis.

Alleeeezzz on file à la tribune!



[Dans la tribune]




Spoiler:
 
Elle reprit place dans la tribune où elle retrouva Suzette et Djehane, elle venait de croiser Gael qui se préparait à aller jouter. Suzette semblait pensive, aussi, après avoir sourit à Djehane pour s'excuser de passer devant lui, alla-t-elle s'enquérir du pourquoi du comment de la rêverie. Un GEC devait savoir ce qui turlupinait ses hommes!
Suzette?? Houhouuu!!! Tu rêves?? Tu as été abandonnée par ton chevalier servant? Mais ce ne sera que le temps du duel qu'il gagnera c'est certain! Enfin, elle espérait pour le jeune homme.
Elle reporta son attention sur la lice qui vit venir les deux concurrents dont le jeune Gael et là, du coin de l'oeil elle vit l'attitude de Suzette devenir autre...tiens, tiens....les deux jeunes gens se plairaient-ils???? Ce serait une bonne nouvelle si cela s'avérait juste.
Le jeune homme, distrait sans doute par une certaine beauté champenoise avait oublié d'abaisser son heaume: Hersent se pinça les lèvres d'angoisse, misère pourvu qu'il ne lui arrive rien de méchant!!! Ah! il s'en aperçoit, un peu tard ce qui lui vaut d'être secoué une première fois. Au deuxième tour, le pauvre se voit faire une belle culbute grâce à l'adresse indéniable du duc Keridil. Elle mis sa bouche sur la bouche pour étouffer un cri puis respira mieux en voyant que le pauvret n'avait pas eu de bobo...seule sa fierté avait du en prendre un coup.
Rhoooo et voilà le Duduc qui commence à mettre son grain de sel, il ne peut pas laisser le monde tranquille lui? Toujours mêle-tout celui-là, pire qu'une duègne espagnole.
Suzette!!! Gael s'est relevé, ça veut dire qu'il n'a rien!!! Tu lui diras que ce n'est pas grave de perdre, n'est-ce pas petit sourire malicieux tu sais bien que la valeur d'un homme ne se mesure pas à ses duels gagnés en lice, fort heureusement.
Elle se tourna vers son voisin bien silencieux: la voltige de son jumeau lui aurait-elle ôté la voix? Elle murmure vers lui Je crois que plus jamais il n'oubliera d'abaisser son heaume avant d'élancer son cheval sur la lice. Cependant, il a un bel avenir de jouteur car je le sens pugnace.

[Un peu plus tard]

Gael revint en tribune, tout de rouge vêtu pour être sans doute à l'unisson de Suzette. Elle le félicita:
Bravo Gael d'avoir résisté deux passes au terrible duc Keridil!!! Vous savez, à mes débuts de jouteuse, j'en ai goûté au sable de la lice, le tout est de se relever pour devenir plus fort et encore plus déterminé pour les prochains duels!
Puis elle laissa les deux jeunes gens deviser ensemble...ils s'éloignèrent un peu, Gael allait présenter Suzette à sa mère, la baronne de Brou. Elle se rassit sagement sur son siège, prête à admirer le prochain combat. Elle désespérait de trouver un jour un charmant chevalier désireux de l'enlever pour lui avouer sa flamme...sait-on jamais les miracles arrivent...la preuve Suzette avait fait fondre le coeur d'un jeune preux.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
valeria053
Epouse transie du Grand Chef
Epouse transie du Grand Chef
avatar

Nombre de messages : 341
Date d'inscription : 27/04/2012

MessageSujet: Re: La tribune principale   Mar 15 Mai 2012 - 15:41

Fin du second tour, Val releva un petit peu ses jupes et sauta de son tonneau.
Elle vit Gaël passer dans un sens avec un beau sourire. Elle fut rassurée, mais qu'avait bien pu lui dire Kelso, pour que son attitude change du tout au tout.
Elle connaissait bien son Gaël et quand il se bouquait dans cet état, rien ne le faisait changer.
Mais lui il avait réussi.
Il fila dans les tribunes et s'agenouilla devant la jeune fille. Alors là elle était sur le c.. comme on dit, mais elle trouva cela tellement charmant, qu'elle fut fière de son fils.

Puis le voilà qu'il revient vers elle avec la jeune fille en question ravissante il est vrai, son fils avait bon goût.
elle l'écoute et lui répond


Merci mon fils, oui c'est un homme merveilleux, je te le confirme, j'ai beaucoup de chance.
Ta prestation, n'y pense pas, on a tous mordu la poussière et plus d'une fois et çà recommencera. Tu es au début avec le temps c'est toi qui fera mordre la poussière.
La seule chose Gaël, fait attention à ton impulsivité on dirai ta mère.


Val pouffa de rire puis regardant la jeune fille

Damoiselle Suzette c'est bien çà ? Je suis ravie de vous rencontrer, je suis Valéria Gambiani de Valrose, mais appelez moi Valéria.
Je vois que vous avez capturé mon fils.Si votre duc me redonne le sourire, vous le donnez à mon fils aussi, et j'en suis bien heureuse.
Parlez moi un peu de vous si cela ne vous dérange point.


Val instinctivement embrassa la jeune fille sur le front

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Suzette
Maitre queue
Maitre queue
avatar

Nombre de messages : 1002
Localisation : En cuisine
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: La tribune principale   Mer 16 Mai 2012 - 10:14

Gaël conduisit l'auvergnate jusqu'à la Baronne de Brou et fit les présentation.
Suzette se sentait légèrement nerveuse, à la fois intimidée et impressionnée.
Valéria se montra immédiatement très chaleureuse allant même jusqu'à embrasser le front de la jeune fille.
Aussitôt, ses joues s'assortirent au rouge de sa robe.
Elle resta muette quelques secondes avant de répondre à la Baronne, elle effectua une petite révérence parfaite et appliquée, telle qu'on lui avait appris à Belrupt lors de son cursus de "savoir-vivre
".
- Je suis enchantée moi aussi Bar... euh... Val... Valéria.

Non mais, appeller une Baronne, qui plus est future épouse de son futur suzerain, par son prénom n'était ni chose commune, ni chose aisée.
L'auvergnate poursuivit, retrouvant peu à peu son naturel et des joues normales
:
- Vous parlez de moi? Et bien, pour résumer, je suis née à Aurillac, en Auvergne. Je vis en Champagne et plus précisément à Compiègne depuis de longs mois maintenant. L'été dernier un voyage a très mal tourné à la frontière artésienne et mon groupe a été décimé par l'armée. J'ai été recueillie à Bourmont, soignée, couvée par les gens du domaine. Messire Kelso fut l'un d'entre eux. La vicomtesse Oksana m'a alors invité à vivre ici, chose que j'ai accepté immédiatement. La guerre contre l'Artois a suivi et je me suis engagée aux côtés de ceux qui m'avaient aidée. Et ainsi, de fils en aiguilles je me suis retrouvée soldat des Loups et aujourd'hui je suis maire de Compiègne. A côté de ça, j'ai une petite boulangerie et, dès que j'en ai l'occasion, je vous ferai goûter ma spécialité de fougasse auvergnate, produit typique de ma région natale.

L'Auvergne, ça ne lui manquait pas mais elle aimait en parler. Elle se tut afin de ne pas donner de migraine à Valéria. Combien de fois Kelso lui reprochait de trop parler ou de faire de trop longue phrase pour des choses pouvant être exprimée en trois mots.
Elle sourit poliment, adressant un bref regard à Gaël
.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
valeria053
Epouse transie du Grand Chef
Epouse transie du Grand Chef
avatar

Nombre de messages : 341
Date d'inscription : 27/04/2012

MessageSujet: Re: La tribune principale   Mer 16 Mai 2012 - 10:34

Val sourit à la jeune fille, elle lui rappelait comment elle était à son age, timide au début puis une fois lancée on l'arrêtait plus;
Val aimait cette spontanéité, Suzette était naturelle et elle même, et çà n'avait pas de prix.
La jeune fille plaisait à la baronne.


Et bien dites moi, voilà une jeune fille bien courageuse, qui force mon admiration, j'ai moi aussi connu les horreurs de la guerre et mon corps en porte encore les stigmates. Mais l'affection des proches vous font oublier tout celà.
Si vous résidez à Bourmont , on sera ammenées à se revoir régulièrement je l'espère et je pense ne pas être la seule à l'espérer.
Enfin voilà une bonne nouvelle.


Un sourire et elle reprit

Et vous êtes donc née en Auvergne, Gaël en revient justement, il a été faire son apprentissage sur les terres de son oncle le duc de Saint nectaire messire Silec.

Val reprit son soufle, qui a dit que la baronne était une piplette, bah oui c'est vrai quand elle s'y met, elle cause beaucoup

De la fougasse hummmm, vous titillez ma gourmandise, j'y gouterai avec plaisir.

et avec çà, vous ferez craquer Gaël, sa gourmandise n'y résistera pas

Mais Kelso m'a déjà parlé de vous et de vos talents de cuisinière, et j'ai aussi eu vent de soirée en taverne avec ma vassale Xalta, je ne me trompe pas ?

Val sourit, elle aurai bien voulu voir çà et y participer

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
wendoline
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 61
Localisation : Sémur
Date d'inscription : 12/08/2011

MessageSujet: Re: La tribune principale   Sam 19 Mai 2012 - 9:29

Spoiler:
 
Son amie Hersent venait de subir une seconde défaite en chutant à la seconde passe alors que Korrigan tout frétillant filait droit aux écuries ! Après avoir aidé son amie à se relever, lui avoir ôté son heaume et surtout inquiétée d'aucune blessure, elle la soutenut pour revenir au campement.

Pendant que cette dernière reprenait une forme féminine entre bain, onguents et frou frous, Wendy s'empressa de rejoindre les écuries où Korrigan l'oeil toujours aussi vif l'attendait ! Ah ! le cheval, meilleur ami de l'homme, avec lequel on ne faisait qu'un monture et cavalier...... toutes les balades qu'elle avait faites avec son meilleur ami trop rapidement disparu Atolchamb de Rivesroy...... Elle dissipa rapidement cet instant de nostalgie et après avoir bouchonné Korrrigan, remit de l'eau fraîche dans l'auge et s'assura que ses pieds n'avaient pas soufferts. Tout allait bien.

Il était temps pour elle de songer à se redonner une forme humaine et ôter cette paille de ses cheveux.


{Retour dans les tribunes}

Les deux amies avaient retrouvé leurs places, Suzette était attendrissante. Elle tentait de cacher l'émoi qui la tenaillait lorsque Messire Gael en selle, se prépara à jouter. Le jeune homme hélas n'eut pas plus de chance que son amie Hersent et il chuta face à son adversaire le Duc Keridil. Le couple ducal orléanais, se révélait deux jouteurs de qualité. Heureusement le fils de la Baronne de Brou, Valéria lui avait-elle dit à Orléans aux dernières joutes, se releva très vite et rejoignit une Suzette aux yeux brillants. Puis il la conduisit près de sa mère.....

Alors elle songea à son tour à l'homme qui faisait battre son coeur et, qui spontanément, amena un sourire radieux sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Suzette
Maitre queue
Maitre queue
avatar

Nombre de messages : 1002
Localisation : En cuisine
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: La tribune principale   Mar 22 Mai 2012 - 11:36

Xalta était vassale de Valéria, Gaël revenait de chez St Nectaire... que le royaume était petit.
Tout aussi petit que Suzette à cet instant ou la Baronne abordait les soirées arrosées - pour ne pas dire noyées - avec Xalta.

- Hum...euh... ma foie... Vite, rebondir, trouver un échappatoire pour ne pas endosser le rôle de pochtronne.

Elle adressa un sourire courtois à Brou puis, l'air de rien, changea de sujet pour en revenir à ses fougasses.
- J'ignore combien de jours vous comptez rester mais je vous assure qu'avant que vous ne partiez, vous aurez goûter à mes fougasses. Et bien d'autres choses encore.

Petit coup d'oeil vers Gaël avant de poursuivre :
- J'ai été nommée maître-queue de la Grande Maison de Bourmont par le duc de Rosnay, pour tout vous dire, ce fut un peu dans la confusion puisque tous les postes y sont passés avant que sa Grace ne me nomme en cuisine.
Entre nous, à cet instant nous parlions de matchsime et je m'offusquais du rôle de bonne trop souvent réservé aux femmes. Moins de cinq secondes plus tard, j'étais maïtre-queue. J'ai flairé l'ironie mais que voulez-vous. Au final, ce poste me plaît vraiment et c'est bien le principal.



_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Maccro
Gouffre sans fond
Gouffre sans fond
avatar

Nombre de messages : 245
Localisation : A table !
Date d'inscription : 27/12/2010

MessageSujet: Re: La tribune principale   Mer 23 Mai 2012 - 13:19

Le blondinet était tout d'abord allé se changer et se laver un peu aussi. La poussière dans laquelle il était tombé avait rendu sa peau sèche et sale. Aussi il avait pris le temps de bien enlever toute la saleté. Après cet intense lavage de corps, il avait revêtu ses beaux habits. Après tout, il n'y avait que des gens distingués là-haut, dont il n'en connaissait pas la moitié. Il avait observé pas mal d'entre eux, et beaucoup paraissaient gentils. Mais peut-on vraiment se fier aux apparences ? Certainement pas ! Il attendrait de faire connaissance avec eux pour mieux les juger, mais il ne doutait pas que son suzerrain ait invité des gens biens.

Sorti de sa tente, il alla rejoindre celui qui fut son adversaire lors du premier tour. Comme promis il le mena où ils pouvaient se restaurer et boire un petit coup, tout en profitant du spectacle.


Ah ! Je suis Maccro, Seigneur de Yèvres-Le-Petit, vassal du duc Kelso. Enchanté ! Vous venez d'où ? Avez-vous fait bon voyage ?

Il sourit et attendit les réponses avant d'enchainer à nouveau.

Je suis désolé de ne pas m'être montré plus fort lors de notre duel ! Je n'avais encore jamais jouté, c'était une première. Aussi je n'étais pas bien adroit ...

Papotant encore avec le duc il se rendit compte qu'il avait oublié quelque chose dans la tente ! Aussi, il s'excusa et se rendit à sa tente. De toute façon, le duc devait repartir pour le deuxième tour, alors bon leur entretien n'aurait guère duré plus longtemps. Le blondinet arriva à sa tente et se munit d'un drap blanc plié proprement. Il avait passé du temps à confectionner cette chose là ! C'est que c'est difficile de coudre ! Klouska avait du mérite. Ainsi chargé le Seigneur remonta dans la tribune principale. Il se mit tout en haut et commença à accrocher son drap le plus haut possible, de sorte qu'on le voit de partout.

Il se recula de quelques pas et admira le travail. On pouvait y voir des lettres plutôt bien faites en rouge, et surtout un effrayant ours rouge. Le symbole de l'équipe était bien représenté ! Avec ça, son équipe ne perdra pas !


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Il se mit dos à son drap et regarda le champs où les adversaires s'affrontaient. Il mit ses mains en porte-voix et lança d'une voix forte et imposante ses encouragements.

Allez Les ROUUUGES ! Massacrez-les ! Vi vi on va gagner, j'vous l'assure ! On se défonce là un peu !


Il s'arrêta un instant pour reprendre son souffle. Il hésita un instant pour savoir si il faisait la danse de l'encouragement mais se ravisa. Après tout, les nobles d'ici n'étaient pas habitués à ce genre de choses ... Dommage, ça marche à chaque fois pourtant. Le blondinet redressa alors la tête et regarda les combats de dérouler.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La tribune principale   

Revenir en haut Aller en bas
 
La tribune principale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Tribune du Massilia FC
» Ligue 2 (2007/2008)
» Un petit Match Au Grand Stade:
» [Fondamentaux] Le placement
» Une Tribune sur les débuts irréguliers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La demeure solitaire  :: Archives-
Sauter vers: