AccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresGroupesFAQConnexion

Partagez | 
 

 Premier tour

Aller en bas 
AuteurMessage
Kelso
Armure bourmonesque
Armure bourmonesque
avatar

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Premier tour   Sam 5 Mai 2012 - 17:21

[Hrp : Le but comme dans toutes joutes RP, c'est de Rpsier sur la base que fait Kelso dans l'arbitrage. Bon jeu !]



Et voila, il était temps de commencer. Une fois descendu de son tonneau, il tourna les talons, l'organisation avant tout. Tout était près, il ne manquait plus que les participants. Un jeune page sonna la cloche afin de diriger les participants vers la place principale, non loin évidement, de la tribune.

La plupart d'entre eux étaient en train de se préparer à l'abri des regard, de vérifier leur équipement, d'équiper leur monture ou tout simplement de profiter des boissons locales. Spécialité de Champagne ... le champagne bien sur. Première fois qu'il arbitrer des joutes même non officielles, il fallait tout de même respecter la coutume.

Aussi, il s'avança, drapeau en main, se tourna vers les deux premiers participants.


L'équipe des Otaries semble tout raffler sur son passage. Suivit de très près par les Aigles bleu et malheuresement, les Ours rouges semblent hibernés.


Citation :
Yunab contre Lexhor

Les deux jouteurs sont en place, s'avancent et font signe qu'ils sont prêts. Kelso abaisse donc le drapeau de départ, les chevaux sont lancés à vive allure.

Le Duc et la Duchesse abaissent leurs lances mais il semblerait que ... oui tout à fait, la Duchesse Yunab n'est pas fermé son heaume, quelle grave erreure !

Le Duc d''Alluyes hésites puis finalement touche en pleine poitrine Yunab qui n'a que d'autre choix que de chuter lourdement sur le fessier.

Lexhor d'Amahir est déclaré vainqueur !


Citation :
Hersent contre Djehane

Le petit Valrose semble fier sur son cheval, la dame de Maizières et de Vignory semble elle crispée. Les chevaux se lancent ... que se passe t'il, le destrier du petit homme semble faire des siennes et dérive, la dame tente de le toucher mais en vain.

Les deux participants se remettent en place. Cette fois, le Valrose reprend le contrôle de son cheval alors que la dame semble étourdie, il en profite donc pour la toucher mais la Champenoise reste en scellle solidement.

Dernière manche, les deux se regardent, les chevaux s'élancent, tout le monde retient son souffle ... la partie est décisive. Valrose tente de toucher la Champenoise mais celle ci, plus rapide, profite de l'inexpérience de son adversaire pour lui assainer le coup de grace. Djehane termine la tête dans la poussière.

Hersent d'Ar Sparfel est déclarée vainqueur !


Citation :
Belgarion contre Floriane

Les jouteurs se présentent, Kelso donne le départ, jusque là tout va bien ... Les deux participants se regardent, se passent à côté, ils se saluraient presque ! Mais non, personne ne se touche et c'est repartit pour un tour.

La Comtesse semble au mieux de sa forme et ne loupe pas son adversaire dès qu'elle le croise, un bon coup de lance en plein poitraille et la lance vole en éclat. Le Seigneur s'accroche à la crinière de son cheval qui se cambre ... mais reste en selle, c'est un miracle !

On sent la tension ... nouvelle lance pour la Comtesse, fierté dans les chausettes pour le Seigneur. C'est repartit de plus belle. Le Seigneur abaisse sa lance, la Comtesse n'y voit que du feu et se retrouve, on se sait comment à faire comme un soleil, le cheval court, la cavalière prend le soleil au sol.

Belgarion de Noiremont est déclaré vainqueur !

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


Dernière édition par Kelso le Dim 6 Mai 2012 - 16:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kelso
Armure bourmonesque
Armure bourmonesque
avatar

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Premier tour   Dim 6 Mai 2012 - 16:55

Et ca reprend de plus belle. Les précédents quitte la lice pour laisser place au tout frais, tout nouveau. Les participants se croisent, s'encouragent ou se taquine, qu'importe, du moment que cela reste dans un bon esprit.

Citation :
Xalta contre Della

Les deux jouteuses sont en place, s'avancent et font signe qu'elles sont prêtes. Kelso abaisse donc le drapeau de départ, les chevaux sont lancés à vive allure. Xalta tend sa place, Della fait de même, les deux lances s'entre choc avec puissance ce qui donne pour résultat inattendu que les deux jouteuses se retrouvent sans lance !

De nouveau prête, Della lance son cheval en premier, Xalta semble s'être endormie au départ, son cheval trottine alors que Della arrive comme une furie pour lui mettre la lance en plein dans le bras, riposte sans succés de Xalta, quel dommage !

Della de la Mirandole d'Amahir Euphor est déclarée vainqueur !


Citation :
Gael contre Suzette

Un autre petit Valrose prend place, Suzette, toute nouvelle participante, qui n'a surement jamais vu une lance de sa vie ... prend place. Cheval bien en main les deux jeunes s'élancent l'un vers l'autre et c'est contre toute attente Suzette qui ... mon dieu que fait elle ? Vous ne révez pas, la lance lui échappe de la main et se retrouve plantée au sol. Gael en profite desuite pour lui mettre un coup en pleine armure.

Nouvelle lance pour Suzette, Gael semble etre au mieux de sa forme et c'est une nouvelle chevauchée qui s'engage. Suzette semble avoir compris les règles et tente de toucher le Valrose mais malheuresement le jeune homme lui assène un coup violent qui n'a pour résultat que de faire tomber Suzette de son cheval.

Gael de Valrose est déclaré vainqueur !


Citation :
Klouska contre Keridil

Les chevaux partent lancés comme des furies, Klouska semble déterminé, la fierté Bourmonesque frappe ! Keridil arrive plus doucement, observation surement ? Klouska en profite et casse sa lance sur le fessier du cheval ! Keridil est destabilisé mais tien bon. Le cheval tord du fessier mais semble opérationnel pour la suite.

Et c'est repartit. Cette fois ci, Klouska embarque mal sa lance et s'abaisse lamentablement vers le sol alors que son adversaire la fusille en plein ventre. Pauvre Klousky qui fait cambrer son cheval. Fausse alerte, elle reste bien assise.

Nouvelle manche et cette fois ci, c'est sans appel, surement à cause de la manche précédente, Klouska semble penaude. Keridil ne lui laisse aucune chance et la fait chuter de son cheval après une légère accrobatie.

Keridild'Amahir Euphor est déclaré vainqueur !

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Della
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 04/05/2012

MessageSujet: Re: Premier tour   Dim 6 Mai 2012 - 20:10

[Equipe des Aigles]

Hubert, écuyer de Della, avait passé l'armure en revue. Il avait réparé les quelques dommages occasionnés lors des joutes précédentes et il avait astiqué le métal qui brillait comme un sou neuf. C'est que ces petites choses-là coûtaient la peau des fesses, il était préférable d'en prendre soin.
Le même Hubert avait arnaché à la fois la Duchesse et le cheval Ouragan, superbe frison gagné lors du tournoi à l'épée en Orléans organisé pour les réjouissantes conjointes du couronnement de Kéridil et de l'anniversaire du Duché.
Le cheval était commode, pas trop peureux, vaillant et fidèle. Sans aucun doute, s'il ne lui arrivait rien de fâcheux, il deviendrait une excellente monture.
Della fut hissée sur le dos du frison et l'écuyer amena le cheval jusqu'au départ.
Della fut armée, lance bien positionnée, les pieds bien logés dans leurs étriers.
Elle prit encore le temps de saluer Xalta d'un signe de la main et elle abaissa sa visière avant de signaler à Kelso qu'elle était prête.

Le signal fut donné.

Un coup de talon, le cheval s'élança !
Della visa son adversaire mais sa vision rendue étroite par la visière du heaume lui fit raté son coup, c'est la lance qu'elle toucha. Sous le choc, elle en perdit la sienne également.
Cri de rage lancé à qui l'entendrait et demi-tour...

Rebelote. Prête à nouveau, une nouvelle lance bien en main.
Talonnade, Ouragan au taquet qui démarre en trombe et...PAF Xalta touchée, lance défaite !
La victoire est acquise, Della crie encore mais de joie, cette fois.


Ouiiiiiiiiiiiiii ! Youhou !!! Montpipeau !!!

Petit passage auprès de Xalta, ôtant son heaume qu'elle tend à Hubert accouru aussitôt le combat achevé.
Merci, Xalta, pour cette passe.

Levant le bras encore une fois - elle aime gagner, on ne vous l'avait pas dit ? - la Duchesse se paya même un tour de lice avant de regagner sa tente où Hubert s'occuperait de la libérer de son carcan de métal.


[Et pendant la passe de Kéridil.]

Hubert avait été prié de faire vite ! On venait d'annoncer pour bientôt le duel opposant Kéridil au plat grec ou russe...(Hihi)

L'épouse se poussa tout devant pour admirer son Prince Charmant - tiens, y avait longtemps qu'elle ne l'avait plus sorti, le Prince - et pour l'acclamer tel un héros !


Kériiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!! Kériiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

Kéri qui manque de tomber, se rattrape, attaque, fait vaciller son adversaire et la fait enfin choir de son destrier !
Della saute sur place, bat des mains :

Bravo !!!! Montpipeau !!!! On est les meilleurs !!!
Pas sûr que ça soit du goût du Duc, ça...bah, on en reparlera ce soir...
Revenir en haut Aller en bas
gaël.
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 03/05/2012

MessageSujet: Re: Premier tour   Dim 6 Mai 2012 - 20:45

OURS MALADROIT EQUIPE ROUGE

Gaël joutait pour la première fois, il avait souvent vu sa mère et ses oncles, mais là on l'avait arnaché de métal, collé une lance dans les mains et on lui a dit tu fonces, tu vises et çà marche.
Bah voyons ils sont bien drôle eux qui joutent souvent pffff.
Et en plus l'ours maladroit se retrouvait face à une fille, en plus plutôt belle, bah voilà, on lui compliquait la tâche.
Enfin ne pas réfléchir surtout pas penser aux bonnes odeurs qui lui titillait les papilles.
un minimum de concentration et faut y aller.
il lance sa monture, et là oh surprise la donzelle plante sa lance non pas pour lui
tient une autre maladroite c'est ma chance.

puis la deuxième lance, et là il se concentre, et frappe, et ben cette fois çà fonctionne, il se retourne et voit la jeune femme au sol.
Diantre sa mère va le fustiger, faire tomber une femme, on lui avait toujours dit de protéger les femmes aie aie aie

Vite descendre de cheval, aller voir Suzette


Dame dame, vous n'avez rien j'espère,

Dans sa maladresse habituelle, il failli s'écrouler au sol mais se rattrapa.

Damoiselle, puis je pour me faire pardonner vous offrir une chopine, ou un petit quelquechose à grignoter, ma gourmandise est légendaire, on pourrai partager un petit encat pour oublier ce tours
Revenir en haut Aller en bas
wendoline
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 61
Localisation : Sémur
Date d'inscription : 12/08/2011

MessageSujet: Re: Premier tour   Dim 6 Mai 2012 - 21:05

Voilà, elle avait le fanion vert bien qu'elle ne soit pas jouteuse. Néanmoins elle était sensible à ce geste de la part de Dame Klouska et c'est le sourire aux lèvres qu'elle pénètre dans le Domaine qu'elle connait un peu.

Elle espère ne pas être en retard pour le premier combat de son amie Hersent. Ce sont les secondes joutes auxquelles elle participe avec la Dame de Maizières et de Vignory, les troisièmes en réalité si on se souvient de son ami Atolchamb de Rivesroy, Seigneur de Monçay.

Les groupes qu'elle a aperçus à l'entrée du Domaine se sont dispersés .....
dommage...... elle aurait aimé saluer Manu, mais bon, elle doit rester à sa place et puis le hasard parfois.....
Mais où vais-je retrouver Hersent ? une lumière tout à coup !!! il lui suiffit de chercher les foulards verts !
Revenir en haut Aller en bas
Suzette
Maitre queue
Maitre queue
avatar

Nombre de messages : 1002
Localisation : En cuisine
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Premier tour   Dim 6 Mai 2012 - 21:20

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

... quand l'Ours envoie l'Otarie brouter l'herbe...

- FOUCHTRAAAAA* !!!
Apesanteur... Stupeur... Douleur.
Boum... Suzette venait de se prendre une sacrée rouste : non seulement elle n'avait rien compris aux règles, s'était retrouvée lance plantée dans le sol incapable de bouger, n'avait même pas eu le plaisir de faire connaissance avec son adversaire mais surtout, elle avait terminé par goûter la verdure du terrain, étalée de tout son long et plaquée au sol par le poids de son armure.
Elle pestait silencieusement : sa fierté en avait pris un coup. Elle maudissait Kelso de l'avoir presque contrainte de venir jouter.

Citation :
Dame dame, vous n'avez rien j'espère

Elle se releva comme elle pu, en ronchonnant, pas même un regarde vers Gaël.
Le pantalon recouvert de boue, le visage taché de brins d'herbe et une douleur sourde dans le dos.
Un long soupire et une grosse envie d'envoyer tout balader la tiraillait mais Kelso lui avait fait promettre de bien se tenir.

Après quelques minutes passés à en vouloir à la terre entière, elle se reprit quelque peu.
En clopinant, elle se dirigea vers le jeune homme
:
- Félicitations à vous !

Mauvaise perdante, elle ne dit rien de plus. Un sourire forcé à son bourreau et, boitillant, elle se dirigea vers une tonnelle pour s'y reposer et se rafraîchir un peu.

Citation :
Damoiselle, puis je pour me faire pardonner vous offrir une chopine, ou un petit quelque chose à grignoter, ma gourmandise est légendaire, on pourrai partager un petit encat pour oublier ce tours

L'auvergnate avait encore les dents serrés par la contrariété. A cet instant, elle n'avait qu'un désir, lui écraser la tête dans la boue en criant "Vengeance"... Puéril et impulsif, certes...
Elle abdiqua, après tout, c'était un jour de fête à Rosnay.
Les traits de son visage se détendirent pour laisser place à un sourire presque sincère
.

- J'accepte volontiers. Au fait, je suis Suzette.

Ensemble ils se dirigèrent vers les tonnelles afin de s'y reposer et de discuter un peu.

*juron auvergnat équivalent à "Fichtre" mais avec une connoation un peu plus grossière.

Edit : léger remaniement pour cohérence après déplacement du post initial Wink

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
gaël.
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 03/05/2012

MessageSujet: Re: Premier tour   Dim 6 Mai 2012 - 21:45

Ours maladroit équipe rouge

Gaël fut soulagé rien de grave pour la jeune femme, et un sourire, c'est qu'elle était jolie quand elle souriait, attention Gaël ne devient pas comme ton foulard sinon tu es foutu

Alors je vous suis Suzette, moi c'est Gaël je suis le fils de la Baronne Valéria, si vous êtes gourmande comme moi, je vous offre une tournée de boisson et un bon encas pour faire connaissance

il lui sourit et lui offrit son bras, bah oui sa mère l'avait assez embêter avec les convenance qu'il avait eu tendance à oublier dans son enfance
Revenir en haut Aller en bas
Kelso
Armure bourmonesque
Armure bourmonesque
avatar

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Premier tour   Dim 6 Mai 2012 - 23:50

Citation :
Valeria contre Leonin

Les deux participants se mettent en place et c'est partit pour une nouvelle manche. Valeria ne semble pas remise de sa blessure au dos, elle est raide comme un balai ! Leonin profite de la situation pour toucher la baronne en plein dans l'épaule.

De nouveau face à face, Valeria n'attends plus, son cheval se lance à vive allure, elle déchausse mais se reprend et assène un coup de lance sur l'avant bras du Vicomte qui ne bronche pas une seconde. Il n'arrive pas à contre-attaquer et remet son cheval en place.

Dernière chevauchée pour la Baronne qui se retrouve éjectée de sa monture par un coup de lance surpuissant quasiment en pleine côte. Décidement, une habitude pour elle de manger la poussière !

Leonin de Monmouth est déclaré vainqueur !


Citation :
Ereon contre Manulechti

Les deux participants se mettent en place. Redoutable adversaire aux joutes, le Duc est au mieux de sa forme. A peine croise t'il son adversaire qu'il en profite pour pousser sa lance afin de toucher violement le Seigneur. La lance se brise sous le choc.

Un regain d'énergie après le premier toucher et le Seigneur allonge le bras et pousse le Duc qui se déstabilise mais reste en selle. L'expérience parle ! Un toucher pour chacun, le dernier tour sera décisif.

Changement de lance et le cheval du Duc s'excite comme jamais et s'élance. Le Seigneur esquive la première tentative du Duc mais ne peut se dégager de la seconde raffale. Il se retrouve les quatres fers en l'air.

Ereon D'Asceline est déclaré vainqueur !


Citation :
Maccro contre Bourguignon

Dernier tour pour cette manche, les deux participants s'avancent, un signe et c'est partit. Le jeune Seigneur, novice pourtant aux joutes semble plein de fougue et est le premier à donner l'assaut. Sa lance touche de plein fouet le Duc qui résiste à la chute. Evitée de peu.

Cette fois ci, la tendance s'inverse, le jeune Seigneur semble révasser, le Duc en profite donc pour faire galoper sa monture jusqu'à pulvériser sa lance sur son adversaire qui ne semble pas comprendre ce qui arrive.

Changement de lance pour le Duc et c'est repartit de plus belle, le Seigneur arrive la fleur au fusil, le Duc n'a plus qu'à donner un léger coup en avant et le Seigneur se retrouve hors circuit.

Bourguignon de Sorel est déclaré vainqueur !


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Suzette
Maitre queue
Maitre queue
avatar

Nombre de messages : 1002
Localisation : En cuisine
Date d'inscription : 08/09/2011

MessageSujet: Re: Premier tour   Lun 7 Mai 2012 - 10:07

[Otarie boudeuse - Équipe verte]

L'auvergnate accepta l’invitation de son adversaire et, bras dessus, bras dessous, les deux jeunes gens se rendirent sous les tonnelles.
Elle avait mal au dos, mal aux fesses, commençait à étouffer sous son armure et avait atrocement chaud. Mais elle ne laissa rien transparaître afin de ne pas se faire étiqueter "mégère" d'office. Surtout que ce n'était guère dans sa nature mais cette idée de joute, cette chute de cheval et cette tenue inconfortable la rendait quelque peu acariâtre
.

- Enchantée Gaël et ravie de faire votre connaissance. Je n'ai encore pas eu le plaisir de faire la connaissance de votre mère, il faut dire qu'avec toutes ces nouvelles têtes et tous ces titres je m'y perd un peu. Vous êtes d’Orléans vous aussi? Moi je suis de Compiègne, enfin, je suis native d'Aurillac. En Auvergne. La volonté d'Aristote m'a envoyée ici depuis bientôt un an. Vous connaissez le Bourbonnais? C'est très joli. J'étais en Orléans le mois dernier je crois, nous avons visité Orléans et Blois.

Elle parlait... beaucoup trop ! A ce rythme, Gaël aurait la migraine avant même d'arriver devant le buffet. Après tout... pourquoi pas? Elle avait bien mal aux fesse elle.
- Alors comme ça vous êtes gourmand ? Quel joli défaut. Et sinon? Vous vivez à Orléans avec votre maman? Vous êtes militaire? Dans la politique?

Voilà qu'elle faisait du "Maccro" tout craché. Bouh ! Quelle horreur.
Elle se tut, laissant à son interlocuteur le temps de digérer et de répondre.
Le pauvre, il devait commencer à regretter de ne pas l'avoir assommée...



_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
hersent
Infirmière presque sexy
Infirmière presque sexy
avatar

Nombre de messages : 2961
Date d'inscription : 27/12/2010

MessageSujet: Re: Premier tour   Lun 7 Mai 2012 - 11:58

[Equipe des Otaries]


Citation :
Hersent contre Djehane

Le petit Valrose semble fier sur son cheval, la dame de Maizières et de Vignory semble elle crispée. Les chevaux se lancent ... que se passe t'il, le destrier du petit homme semble faire des siennes et dérive, la dame tente de le toucher mais en vain.

Les deux participants se remettent en place. Cette fois, le Valrose reprend le contrôle de son cheval alors que la dame semble étourdie, il en profite donc pour la toucher mais la Champenoise reste en scellle solidement.

Dernière manche, les deux se regardent, les chevaux s'élancent, tout le monde retient son souffle ... la partie est décisive. Valrose tente de toucher la Champenoise mais celle ci, plus rapide, profite de l'inexpérience de son adversaire pour lui assainer le coup de grace. Djehane termine la tête dans la poussière.

Hersent d'Ar Sparfel est déclarée vainqueur !

Son amie Klouska lui avait livré sa commande d'armure de jouteuse à temps pour les joutes de Rosnay. Elle en était restée baba devant tant de finesse et de talent. Elle aperçut son écuyère et amie Wendoline et agita son foulard vert afin de lui indiquer l'endroit où elle l'attendait. C'est que endosser une armure et préparer Korrigan pour le duel relevait d'un cartain art.

Wendyyyyyy!!!!! Je suis lààààààà!!!

Son écuyère arriva rapidement, saluant à droite, à gauche, les personnes qu'elle connaissait, et elle en connaissait quelques unes pour avoir longtemps vécu en Orléanais avant de s'installer en Champagne.

Wendy, regarde la merveille réalisée par Klouska!!! Elle est magnifique, n'est-ce pas! Et la cape!!! Elle volera lorsque Korrigan sera lancé à fond de train...ce sera un joli spectacle, surtout si ma longue tresse se met de la partie.

Wendy, patiente, organisée et joviale, l'aida à vêtir son armure, rembourrant un petit coin parci, un autre parlà. Certes, Hersent n'avait pas de soupirant, mais elle ne voulait pas sortir de son duel couverte de bleus...les hématomes ne sont jamais très seyant à regarder même quand on est seule devant son miroir.

Korrigan fut harnaché richement...Hersent se demanda si les DO accepteraient de créer un "mantel" et des oeillères de joute pour son Frison. Voilàààà, la cavalière et sa monture étaient fin prêtes:




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
A l'annonce de son nom et de celui de son adversaire du jour, Hersent, s'avança sur la lice, la lance bien en main, grâce à la dextérité et l'adresse de Wendoline. Elle ne connaissait pas le jeune homme en question, elle savait juste qu'il faisait partie de la grande famille, au sens large du terme, de la la Baronne de Brou, la tendre promise du Duduc de Rosnay.
Elle le salua comme il convenait de le faire avant la joute puis elle abaissa son heaume, laissant sa longue tresse s'en échapper. Le jeune homme semblait fier sur son destrier, sûr de lui, prêt à en découdre. Elle ne savait pas trop pourquoi, mais elle, Hersent, était un tantinet nerveuse et Korrigan le ressentait, renâclant légèrement, signal pour lui enjoindre de se reprendre avant d'entamer la première passe. C'est que depuis quelques temps, elle participe à quelques joutes et commence à ressentir le trac d'avant la chevauchée.
Voilàààà, on respire un coup, on tient bien sa lance et surtout, on rassure Korrigan: elle se penche vers son oreille, relève la visière de son heaume pour lui murmurer les mots de leur rituel: Le vent nous emportera où qu'on aille vers la victoire ou la défaite, mais avec honneur, war-arok Korrigan!
C'est la première lance! Elle rabaissa sa visière, puis se redressa, fixant son adversaire...puis c'est la lancée au galop, elle attend le moment opportun pour abaisser sa lance et tenter de toucher l'écusson de son adversaire...et crotte de bique, la monture de ce dernier dévie et elle ne peut le toucher...ce n'est que partie remise.
C'est la deuxième lance. Reconcentration, reflatterie sur l'encolure de son Frison, mais une pensée inattendue traverse son esprit lors de la seconde chevauchée, et elle ne se rend compte que trop tard que le jeune cavalier a repris le contrôle de son cheval. Le fourbe en profite pour la toucher, son écusson vacille mais ne rompt pas tandis qu'elle est un peu secouée mais reste bien en selle...Korrigan a tout fait pour que l'assiette ne tangue pas. Non mais, qui a dit que la Champagne ne savait pas résister!!!! Elle laisse Korrigan galoper jusqu'au bout de la lice, l'ivresse de ce danger évité de justesse l'a fait sourire sous son heaume....ahhhh comme c'est amusant d'avoir un peu peur!
Troisième et dernière lance...Hersent joue son va-tout. Elle commence à avoir de l'expérience dans les joutes, même si dernièrement Sa Magnificence Argael lui a fait goûté au sable de la lice, elle sait que l'ultime passe est importante...surtout ne pas laisser en repos l'adversaire: elle relève sa visière, le temps de fixer une dernière fois le regard de son adversaire...ils se regardent, se défient sans ciller. Elle abaisse la visière, serre sa lance, prépare mentalement son coup, celui qu'elle délivrera au dernier moment. Les chevaux s'élancent pour la dernière fois, le fracas des sabots occulte le silence de la tribune, plus rien n'existe hormis l'envie furieuse de mettre à bas son adversaire, la hargne du champ de bataille l'assaille, elle laisse approcher le jeune cavalier, voit son geste, il abaisse sa lance pour viser son écusson mais s'est dévoilé trop tôt. Aussi, abaisse-t-elle la sienne et assène-t-elle le coup de grâce en frappant de toutes ses forces l'écusson de jeune Valrose. Elle l'envoie mordre la poussière tandis que Korrigan achève sa course avant de stopper au bout de la lice.
Hersent fait signe à Wendoline de venir l'aider à descendre de cheval et surtout à ôter heaume et gantelets encombrants. Une fois fait, elle flatte son Frison, lui dépose un baiser sur le chanfrein et s'empresse d'aller auprès de son adversaire afin de s'enquérir de lui.
Le Bon Jour Messire Valrose, je me présente à vous, enfin, de vive voix: Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory. J'espère que vous n'êtes pas blessé ni trop contusionné par votre chute. Je dois vous remercier pour ces trois belles passes, j'ai passé un agréable moment à jouter contre vous.
Elle se tait quelques secondes avant de proposer au jeune homme: je vous invite à vous remettre de vos émotions autour d'une coupe de champagne et quelques encas que notre garde Cortès se fera une joie de nous servir. Nous pourrons ainsi discuter de notre vaillant combat! Laissez-moi juste le temps de revêtir une tenue plus pratique, plus confortable et surtout plus fémine.




_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Léonin Monmouth
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: Premier tour   Lun 7 Mai 2012 - 20:20

[Ours Blond dans toute sa splendeur de son humeur … D'ours justement.]

Il était prêt, ou presque. Il avait eu le temps de voir la joute entre sa chère fiancée Floriane et de se faire du soucis. Elle pourra dire qu'il a pris encore quelques cheveux blancs en plus. Décidément, ce spectacle-là ne lui avait pas plu du tout, à tel point que lorsqu'un des serviteurs vint pour la énième fois lui demander de se préparer car son tour allait bientôt arriver, il ne se fit pas prier deux fois. Mais malgré tout, il se demandait bien ce qu'il allait arriver à sa chère fiancée et oui, il se faisait des cheveux, à défaut de les perdre.

Et le voilà lui aussi à préparer son armure qui était arrivée par charrette avec toutes leurs affaires. Il y avait bien longtemps qu'il ne l'avait pas mise et il s'en rendit bien compte lorsque il commença à l'enfiler … Il avait pris des muscles, ou plutôt pris un muscle qui faisait tout le tour de sa bedaine. Le voilà qui grommelle comme à son habitude et rentre le ventre pour faire bonne figure et surtout rentrer dans sa boite en fer. C'est ainsi que bien engoncé dans celle-ci, pouvant presque pas bouger et grommelant il mit un pied devant l'autre pour tenter de sortir de la tente et pour aller s'installer sur son cheval qui était installé sous une chèvre (celle qui sert à soulever les charges lourdes comme le blondinet pas la biquette qui fait bêêê) prêt à l'accueillir. Sauf que, cette armure n'ayant pas été utilisée depuis bien longtemps, la jambe put monter mais se retrouva bloquée en haut. Retenant d'extrême justesse un juron, il ne put retenir le poids de l'armure qui l'écrasait vers l'avant. Heureusement, deux palefreniers, ceux qui l'avaient aidé à s'installer dans son armure et qui normalement auraient dû vérifier qu'elle était bien en état, le retinrent de justesse. Préférant ne rien dire, rester courtois et poli car ici il ne savait pas trop où il était et il ne connaissait personne, préférant rester discret et garder les apparences, il leur fit juste quelques remontrances polies et discrètes.

Marchant tant bien que mal en direction de la chèvre, il y fut attaché par de solides cordes et soulevé suffisamment haut pour qu'un cheval puisse passer sous lui. De là où il se trouvait, il pouvait voir ce qu'il se passer sur le terrain de joutes et justement la fin d'une passe entre deux jouteurs don un lui semblait être Flo.


Attendez ! Bougez pas ! Je veux voir la fin !

Mais on ne sut jamais ce qu'il se passa. Est-ce qu'un aide avait mal compris, ou est-ce qu'un corde cassa, mais voilà notre blondinet violemment posé sur la selle du cheval qui se trouvait fort heureusement juste à quelques centimètres sous lui. Heureusement aussi que le cheval était calme, il ne cabra pas, ne bougea presque pas, mais le Vicomte sentit bien son postérieur. Un autre juron fut retenu de justesse.

Il ne savait pas encore qui était son adversaire quand il s'avança, harnaché comme il le pouvait, pour laisser place sous la chèvre à un autre jouteur, quand tout à coup il entendit son nom qui avait suivi celui de son adversaire. Parlant à un palefrenier juste à côté de lui qui tenait le cheval :


Euh … Dites … Savez qui est mon adversaire ? J'ai pas entendu dans ma boite … Vous dites ? ... Qui ça ? … Valeria ?

Il rit, comprenant qu'il allait combattre contre la vassale de Floriane … Enfin, s'il ne se trompait pas … Il avait toujours eu des soucis avec les noms. En tout cas, c'était une connaissance à sa fiancée. D'ailleurs en pensa à elle, il ne savait pas si elle avait gagné ou perdu, si même elle avait été blessée. Il savait que malgré que ces tournois étaient moins violents que d'autres, ils restaient très dangereux, il le savait en connaissance de cause pour avoir mordu la poussière très durement l'une des dernières fois qu'il avait jouté. Le soucis encore un peu en tête, sa pensée pour sa belle rousse il était sur le terrain principal, enfin prêt, ou presque ...

Le heaume sur la tête, son bouclier bien fixé à son bras gauche, sa lance au bras droit sur son solide cheval, il le fit s'avancer et se mettre en place, face à son adversaire. Il parla d'une voix forte :


Dame Valeria ! Que la chance soit avec vous mais que le meilleur d'entre nous gagne !
Pour Floriane de Cheroy !


Faisant signe à son adversaire, il referma son heaume et il s'installa le mieux possible sur sa selle, enfin prêt à en découdre.

Le signal fut donné et le Vicomte élança son cheval entre la lice et la contre-lice, droit devant lui, laissa sa lance encore relevée, prévoyant de l'abaisser au dernier moment. L'espace entre les deux jouteurs se réduisait à chaque seconde puis, comme il l'avait prévu, il abaissa sa lance, mais un peu trop tard, elle toucha seulement l'épaule de son adversaire. Voyant la lance de son adversaire passer à côté de lui, il se rappela qu'il s'était trop concentré sur l'attaque et pas assez sur sa propre défense. Il avait eu de la chance cette fois-ci mais est-ce que cela allait durer.

Il fit ralentir son cheval et arrivé en fond de champ, il fit faire un demi-tour à sa monture et les revoilà à nouveau face à face quand déjà Valeria repart de plus belle, ne laissant pas le temps au vieux Vicomte de se reprendre et de se remettre en position. Le blondinet resté sur ses réflexions du premier passage se concentra sur la défense cette fois-ci. Trop justement, car sa lance resta levée trop longtemps et lorsqu'il s'en rendit compte c'était trop tard pour attaquer, trop tard pour faire quoi que ce soit ou presque juste se défendre tant bien que mal. Les chevaux allaient trop vite et il ne put que se défendre tant et si bien que malgré qu'il reçut un grand coup de lance sur son avant-bras, il ne broncha pas un seul instant. Mais il était trop tard pour tenter de contre-attaquer, il tournait le dos à Valeria. De nouveau une belle chance, il avait évité le pire. Arrivé en bout de piste, balle au centre, on recommence tout.

Mais cette fois-ci Léonin avait eu le temps d'établir un plan d'attaque précis et simple elle n'aurait aucune chance … Son plan était si simple que … En fait il allait juste baisser sa lance au dernier moment et viser là où il pourrait.

Et il pensait encore à ça quand il se rendit compte que son cheval avait pris de l'élan et celui de Valeria aussi. Plus le temps de tergiverser. Au moment où tous deux ils étaient suffisamment proches, il abaissa sa lance, visant tant bien que mal … Il ne sut trop bien où mais ça devait être dans les côtes, du moins il le pensait … En tout cas son coup porta et alors qu'il s'attendait à recevoir lui aussi un coup, rien n'arriva. Il en fut presque étonné et arrêtant son cheval en bout de course, il se retourna pour se rendre compte qu'elle était à terre.

Il resta ainsi presque hébété, espérant ne pas l'avoir blessée. Il attendait que les palefreniers arrivent pour l'aider à redescendre de sa monture. Se débrouillant tant bien que mal, il se retrouva les pieds bien par terre, les jambes encore bien arquées à cause du coup à son fondement reçu alors qu'on l'installait sur sa monture, il se déplaça pour aller s'enquérir de l'état de l'adversaire.

Dame Valeria ?
Vous allez bien ? Vous n'avez pas trop mal ? Vous voulez un peu d'aide pour vous relevez ?
Revenir en haut Aller en bas
Maccro
Gouffre sans fond
Gouffre sans fond
avatar

Nombre de messages : 245
Localisation : A table !
Date d'inscription : 27/12/2010

MessageSujet: Re: Premier tour   Mar 8 Mai 2012 - 9:03

[ Petit ourson rouge ! ]

Citation :
Maccro contre Bourguignon

Dernier tour pour cette manche, les deux participants s'avancent, un signe et c'est partit. Le jeune Seigneur, novice pourtant aux joutes semble plein de fougue et est le premier à donner l'assaut. Sa lance touche de plein fouet le Duc qui résiste à la chute. Evitée de peu.

Cette fois ci, la tendance s'inverse, le jeune Seigneur semble révasser, le Duc en profite donc pour faire galoper sa monture jusqu'à pulvériser sa lance sur son adversaire qui ne semble pas comprendre ce qui arrive.

Changement de lance pour le Duc et c'est repartit de plus belle, le Seigneur arrive la fleur au fusil, le Duc n'a plus qu'à donner un léger coup en avant et le Seigneur se retrouve hors circuit.

Bourguignon de Sorel est déclaré vainqueur !

Le blondinet arriva enfin sur le lieu où se déroulaient les joutes. Il lança un regard au duduc suzerain qui semblait s'épanouir dans sa position. Il avait l'air heureux d'avoir ce poste d'importance, ça faisait bien longtemps qu'on ne l'avait point vu heureux, sale ronchon va ! Bref, ce n'était pas le tour du blondinet, et d'après les annonces de Kelso, le Seigneur n'entrait en scène qu'à la fin ! Cela l'arrangeait, il connaissait peu les règles des joutes et il profiterait des "combats" précédents pour apprendre.

Il aperçu quelque chose en haut des tribunes. Quelque chose qui brille sur la tête de quelqu'un. Il plissa les yeux pour mieux voir. Il fit un grand sourire, Wendy était là ! Et elle avait sa couronne ! Profitant du fait que son combat n'était pas arrivé, il prit la direction des tribunes et rejoignit Wendy.


Yop ! Comment vas-tu ? Ça fait plaisir de te voir ! Cela faisait un sacré bout de temps. Il remarqua le foulard vert et fronça les sourcils. Oh, tu soutiens l'équipe adverse ! Tu vas voir, les oursons vont fortement les écraser !

Il sourit, assez peu sûr de lui. C'était ses premières joutes et ces combats semblait quelque peu violents. Cela lui rappelait quelques mauvais souvenirs. Et cette fois-ci, il n'avait pas son infirmière à portée de main ! Donc le Seigneur comptait plus sur ses coéquipiers pour ramener les points, même si il ferait du mieux qu'il peut.

Mac resta encore un peu avec Wendy, à regarder les joutes jusqu'à ce qu'on vienne le chercher. Son tour arrivait, il fallait se préparer. Après un bref salut et une promesse d'aller boire un coup à son amie, il s'en alla.

La préparation fut longue, pas tant pour s'habiller, il avait l'habitude de mettre son armure pour défiler dans les rues de sa bourgade, mais surtout pour le mental ! A vrai dire, il n'était pas sûr d'être totalement prêt pour y aller. Il aurait préféré que le ronchon organise des joutes d'entrainements avant les vraies ! Cela aurait été un peu plus équitable. Mais bon, il n'avait pas le choix à présent, il ne pouvait plus reculer.

Le blondinet sortit tout en armure de la tente de préparation. Il monta sur le cheval qu'on lui avait amené. Il ne pouvait prendre le sien pour le premier tour, celui-ci se reposait après la course effrénée de Bourmont à Rosnay pour ne pas arriver trop en retard. Il monterait donc un cheval qui lui était totalement inconnu ! Rien de grave, il était plutôt bon cavalier mais tout de même. Il prit la lance qu'on lui tendait et alla se mettre en place, comme l'avaient fait les adversaires précédents.

Il regarda l'homme en face de lui et prit une grande inspiration. A ce que disait Kelso, cet homme était un duc. Ce devait être un habitué des joutes. Le premier combat semblait être plus difficile que prévu. Mais le blondinet avait l'avantage de la surprise. L'homme ne l'avait jamais vu jouter, il ne connaissait aucune de ses techniques et il le prendrait certainement pour un débutant.


Que le Très-Haut décide du vainqueur de cette manche !

« Et que les étoiles veillent sur moi » pensa le blondinet. Il posa son regard sur Kelso pour attendre le signe de départ. Et hop, le combat avait commencé. Le blondinet lança son cheval, le poussa à grande vitesse, du moins ce que la distance permettait. Il tendit la lance à l'horizontale, c'était fichtrement lourd cette chose là ! Il fixait son adversaire qui se rapprochait dangereusement de lui. Le blondinet opta pour une technique « bourrin » ! Il orienta directement sa lance vers le plastron du duc adversaire. Le duc semblait faire de même, mais celle du blondinet atteint en premier sa victime. L'adversaire fit un petit bond sur son cheval avant de manquer la chute. Le blondinet sourit et rejoignit le bout du terrain. Le premier assaut fut une réussite !

Heureux d'avoir pu toucher au moins une fois son adversaire, le blondinet commençait à rêver de la victoire, ce n'était pas fini, mais le duc n'était pas impossible à toucher, il était atteignable ! Il suffisait de persévérer. Le blondinet se lança, apercevant son adversaire qui avait déjà relancé, certainement furieux de s'être fait avoir par un petit jeunot. Le Seigneur le fixait de nouveau, cherchant un autre point à toucher, le plastron c'était déjà fait donc son attaque était bien trop prévisible. Mais le blondinet ne fit pas attention à la distance qui les séparait et alors qu'il cherchait encore sa cible, une chose dure vint le heurter. Le blondinet crut qu'on l'étranglait, il étouffait totalement, n'arrivait plus du tout à respirer. Il n'avait pas pris de choc comme ça depuis un bon bout de temps. Heureusement pour lui, il avait eu le réflexe de tenir sur son cheval et la lance de l'adversaire avait cassé, sinon le blondinet serait par terre à cet instant.

Suffoquant, il atteint le bout du champs. Chaque petit saut du cheval empirait la douleur, il devait être tout rouge par manque d'air. Quelque chose appuyait sur sa poitrine, l'empêchant de respirer normalement. Il jeta un coup d'œil mais son heaume ne lui permit pas de baisser la tête suffisamment. Il faudrait faire le dernier assaut comme cela.

Il inspira le plus d'air qu'il put et fit partir son cheval. Il peinait à tenir sa lance bien à l'horizontale mais ne décida pas d'abandonner pour autant. Ce sont les lâches qui abandonnent. Le Seigneur fit une grimace et décida d'attaquer à nouveau le plastron de son adversaire. Il pointa sa lance dans cette direction, peinant toujours à la tenir en place. Manquant d'air, ses bras ne répondaient plus pareil et son adversaire en profita pour l'atteindre en premier. Le blondinet se sentit projeté et atterrit lourdement par terre. Il ne put se relever, suffoquant toujours du premier choc.

Il attendit qu'on vienne l'aider et qu'on enlève son plastron pour se relever enfin. Il reprit son souffle. Et puis, encore habillé de la moitié de son armure, heaume dans les bras, il se dirigea vers le duc adverse.


Félicitations ! J'ai été heureux de combattre face à vous !

Il lui sourit. Que dites-vous d'aller récupérer un peu en allant manger un morceau ? La faim me tenaille le ventre ! Et bien sûr, je vous offre à boire !

Le blondinet avait le ventre qui gargouillait, il n'avait pas mangé depuis son passage à Bourmont. Et lui, il lui fallait sa ration quotidienne, sinon il ne tenait pas. Il espérait juste qu'ils aient prévu assez à manger pour lui.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
valeria053
Epouse transie du Grand Chef
Epouse transie du Grand Chef
avatar

Nombre de messages : 341
Date d'inscription : 27/04/2012

MessageSujet: Re: Premier tour   Mar 8 Mai 2012 - 12:10

OTARIE TOMBEE, OTARIE CASSEE : EQUIPE VERTE

Les joutes de chez son cousin, avait laissé à la baronne une faiblesse au niveau de son dos. Malgré les soins prodigués pas Hersent et les massages réguliers de son duc, elle n'était point encore complètement remise.
Mais elle était la fière d'être sur les terres de son aimé. Pour lui, pour eux, pour sa famille, elle se devait de faire honneur.
Elle ne lui avait pas encore parlé, il était pris dans les préparatifs, voulant que tout soit parfait. Elle espéra pouvoir passer un peu de temps avec lui plus tard.

On la réarnacha de son armure, en ayant prit soin de lui protéger le dos, et on la monta sur zgang.
Elle allait affronter le futur mari de sa nièce et suzeraine. Un sourire se dessina sur ses lèvres en revoyant le blondinet la main dans le pâté lors d'une cérémonie.
Mais il avait la fougue et la la force, et Val savait qu'il serai un adversaire redoutable.

Elle s'avançât en bout de lice pour saluer Léonin ainsi que le propriétaire de ce magnifique domaine, son tendre duc.
Boudiou!!!!! Elle aurai bien tout arrêté pour se jeter dans ses bras, vite oublier cette idée peu convenable en public, elle le ferai en privé ...
Concentre toi, si tu veux toucher, voyons, pensa-t-elle?
Puis à l'intention de Leonin.


En effet, Vicomte que le meilleur gagne, pour Flory

Le signal du départ, elle lança zgang qui partit de suite au galop, elle baissa sa lance, mais son dos se rappela à son bon souvenir, elle se raidit comme un balai et ne peut asséner son cou, Léonin en revanche lui vise l'épaule, sous le choc Val est déséquilibrée, mais se remet en selle.
A peine en bout de lice elle fait demi tour et le relance sans même s'arrêter, le cheval file, sous la vitesse Val perd son étrier mais se reprend rapidement, baisse sa lance, tends ses muscles, vise et frappe, touchant le vicomte à l'avant bras.
Mais le coup de Val n'es pas assez puissant et le vicomte n'est même pas ébranlé.
Dernière lance et c'est reparti, mais cette fois la fatigue arrivant, Val reçu le coup en plein dans les côtes, volant une fois de plus de sa monture.

Elle avait aimé la terre de Rosnay dès son arrivée, mais elle regretta tout d'un coup de la voir de si près.
Elle se releva, une douleur de plus, aux côtes cette fois.
Elle retira son heaume, puis Léonin vint à sa rencontre.


Je vous remercie de votre sollicitude, mais çà va je suis entière.
Jolies passes en tout cas, Flory sera bien protégée à vos côtés, vous m'en voyez rassurée.


Sourire

Bon cette fois va falloir se calmer, elle était un petit bout de femme, son petit bout de femme lui avait il dit, elle ne devait pas finir cassée.
Elle prit donc la décision d'arrêter quelques temps les joutes, elle se consacrerai dorénavant à lui en priorité, et à son duché.
Elle le regarda tendrement pour le rassurer, elle était debout et entière.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Léonin Monmouth
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: Premier tour   Mar 8 Mai 2012 - 19:00

[L'Ours qui a failli voir rouge et qui maintenant voit ... Valeria]

Il était tout proche de Valeria, s'enquérant qu'elle n'avait pas de soucis, qu'elle n'avait pas été blessée. Apparemment tout allait pour le mieux et le Vicomte était soulagé. Surtout soulagé car il n'aurait pas à expliquer à sa chère et tendre fiancée pourquoi sa vassale avait été blessée. Il en eu un frisson d'ailleurs, se demandant toujours si Flo allait bien, quel avait été le résultat de sa passe aux joutes.

valeria053 a écrit:
Je vous remercie de votre sollicitude, mais çà va je suis entière.
Jolies passes en tout cas, Flory sera bien protégée à vos côtés, vous m'en voyez rassurée.

Souriant à son ex-adversaire, il l'aida à se remettre sur pieds et à la maintenir pour sortir du champ de tournoi.

Et bien ... J'ai fait au mieux, j'avoue qu'il y avait longtemps que je n'avais pas jouté. Cette armure ... Mon armure me l'a bien rappelé d'ailleurs.
Et surtout, heureusement que je ne vous ai pas blessée, imaginez l'explication que j'aurais dû donner à Floriane ... J'imagine déjà ... D'ailleurs ... Je ne sais pas le résultat de son combat ... J'espère qu'elle a gagné ...
Revenir en haut Aller en bas
Erunlan
Visiteur


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 08/05/2012

MessageSujet: Re: Premier tour   Mar 8 Mai 2012 - 23:15

Erunlan , regardait avec son maître les combats qui se déroulait et vit que c'était enfin le tour de son maître à allait jouté , il alla donc avec lui afin de le préparer , il lui mit l'armure et alla chercher le cheval , qu'il prépara avec le plus grand soin , heureusement pour lui il avait pris soin de brosser la monture de son maître et la robe de celle-ci brillé au soleil , il amena la monture jusque devant la tente et aida son maître à monter et sans un mot il se rendit avec lui dans l'arène emportant les lances.

Pour la première joute le jeune adversaire de son maître le toucha , celui-ci vacilla sous le choc mais resta sur son destrier , Erunlan ne put s'empêcher de sourire , son maître avait tenu bon sous le choc.
Les deux adversaires repartirent à l'assaut et cette fois-ci se fut le tour de son maître à toucher son adversaire , la lance éclata sous l'impact du coup , Erunlan sauta de joie et attendit le retour de son maître.
il lui donna une nouvelle lance et c'était repartit pour le troisième et dernier assaut , son maître toucha cette fois aussi son adversaire , Erunlan était heureux pour son maître, il avait gagné , et ce ne serait certainement pas sa seule victoire il en était certain.

Il attendit patiemment son retour , afin de le débarrasser de cette armure pesante et de le féliciter pour son premier combat.
Revenir en haut Aller en bas
wendoline
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 61
Localisation : Sémur
Date d'inscription : 12/08/2011

MessageSujet: Re: Premier tour   Mer 9 Mai 2012 - 9:55

La main en visière, elle cherche son amie, le soleil lui fait un brin de l'oeil et l'empêche de repérer les foulards verts. Tout à coup elle voit se précipiter vers elle, un blondinet qu'elle connait bien et qui l'accueille le sourire aux lèvres
Yop ! Comment vas-tu ? Ça fait plaisir de te voir ! Cela faisait un sacré bout de temps

Elle sent son rapide regard sur le foulard qu'elle a noué autour de son cou

Oh, tu soutiens l'équipe adverse ! Tu vas voir, les oursons vont fortement les écraser !

Crois-tu celà mon ami ? C'est sant compter sur mes encouragements alors !

Elle mêle ses rires aux siens, tout en continuant de chercher la silhouette de son amie, elle doit absolument la retrouver rapidement, son combat va débuter.

Ahhhh ! la voilà !!! Mac, excuse-moi je dois rejoindre Hersent ! ..... une courte pause, ponctuée d'une rapide explication je suis son écuyère en plus d'être sa plus fervente groupie ! son rire cristallin fuse et alors qu'elle s'éloigne déjà, elle réalise qu'elle a toujours sa couronne sur la tête, se retourne..... je te la rends tout à l'heure promis !!!! c'est alors qu'elle l'aperçoit au loin, le trouve attirant..... un sourire, il porte aussi un fanion vert....

Enfin elle peut approcher Dame Hersent comme elle aime la nommer en pareille circonstance, ce qui fait un peu râler son amie mais faut bien appeler un chat un chat ! Et du reste elle est très jolie Dame, loin d'être idiote en plus.
Pour l'heure, elle décide de ne point la taquinner. L'enjeu est important, du moins pour l'honneur. Elle se souvient la façon dont le seigneur Argael lui a fait faire connaissance avec la terre orléanaise.

Elle s'assure donc que son amie est confortablement installée sur sa monture, vérifie que la selle n'a pas bougé, Korrigan ayant fâcheuse habitude à gonfler son ventre. Etriers à hauteur identique, sabots et pieds tous neufs et surtout l'oeil vif et la robe brossée au point d'être luisante comme un sou neuf !!

Elle tend sa première lance à son amie, lui murmure des encouragements et tenant l'animal par la bride, attend le signal pour tendre les rennes à Hersent qui s'élance au devant de son adversaire.

Attentive, elle assiste, trépignant comme une gamine, l'encourageant de sa voix douce mais acharnée !


Lorsque le gong retentit et atteste que Dame Hersent est sortie vainqueur de ce premier combat, Wendy applaudit et hurle sa joie !

waouhhhhh !!!! Bravo !!!!!

Puis elle adresse néanmoins un sourire contri au Messire qui semble posséder un sens de la défaite très fairplay avant de s'approcher de son amie et l'aider à descendre de cheval et lui ôter son heaume

Revenir en haut Aller en bas
Belgarion.
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 03/05/2012

MessageSujet: Re: Premier tour   Jeu 10 Mai 2012 - 9:54

Citation :
Belgarion contre Floriane

Les jouteurs se présentent, Kelso donne le départ, jusque là tout va bien ... Les deux participants se regardent, se passent à côté, ils se salueraient presque ! Mais non, personne ne se touche et c'est repartit pour un tour.

La Comtesse semble au mieux de sa forme et ne loupe pas son adversaire dès qu'elle le croise, un bon coup de lance en plein poitrail et la lance vole en éclat. Le Seigneur s'accroche à la crinière de son cheval qui se cambre ... mais reste en selle, c'est un miracle !

On sent la tension ... nouvelle lance pour la Comtesse, fierté dans les chausettes pour le Seigneur. C'est repartit de plus belle. Le Seigneur abaisse sa lance, la Comtesse n'y voit que du feu et se retrouve, on se sait comment à faire comme un soleil, le cheval court, la cavalière prend le soleil au sol.

Belgarion de Noiremont est déclaré vainqueur !


J’arrivais en lice sur un jeune et fringant hongre noir qui n’avait pas du quitter le box depuis quelques jours car il piaffait sans cesse et j’avais du mal à le cadrer.
Mon adversaire était déjà en place quand enfin je rejoignis mon carré, attendant le top de Kelso qui ne tarda pas.
Je lance ma monture au galop, j’ai beaucoup de mal a le canaliser il est fougueux et fait un écart et ma lance frappe le néant .La comtesse Floriane semble également surprise et semble m’éviter..

Je peste intérieurement donne des jambes pour essayer de canaliser ce jeu fou.

C’est reparti je sers la bride ,les jambes ,place ma lance et boummm ,la duchesse a feinté sa lance me percute et ripe sur mon armure ,je suis projeté en arrière par la violence du coup ,je m’accroche avec désespoir à la crinière de ma monture et par miracle réussit a ne point chuter ,il s’en était fallu de peu ,je ralenti pour reprendre mes esprits et mon souffle quelques secondes avant de me relancer en finir espérais- je .


Mon adversaire reprend une lance car la sienne fut brisée par l’impact et repart pour un dernier assaut. Les deux cavaliers se rapprochent rapidement je relâche la bride encourage mon cheval a donner tout ce qu’il a dans les tripes, au dernier moment je me penche sur son encolure et vise le bouclier .La violence du choc est telle que la Dame démonte sans avoir eu le temps s’en rendre compte.
Victoire ….

Revenir en haut Aller en bas
Ereon
Visiteur


Nombre de messages : 192
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Premier tour   Jeu 10 Mai 2012 - 19:13



Citation :
Ereon contre Manulechti

Les deux participants se mettent en place. Redoutable adversaire aux joutes, le Duc est au mieux de sa forme. A peine croise t'il son adversaire qu'il en profite pour pousser sa lance afin de toucher violement le Seigneur. La lance se brise sous le choc.

Un regain d'énergie après le premier toucher et le Seigneur allonge le bras et pousse le Duc qui se déstabilise mais reste en selle. L'expérience parle ! Un toucher pour chacun, le dernier tour sera décisif.

Changement de lance et le cheval du Duc s'excite comme jamais et s'élance. Le Seigneur esquive la première tentative du Duc mais ne peut se dégager de la seconde raffale. Il se retrouve les quatres fers en l'air.

Ereon D'Asceline est déclaré vainqueur !



Ereon monta sur ça monture et commença a se lancer et se donne a fond pour faire une nouvelle victoire après sa derniere défaite contre le marquis en Orléans. Ereon touche une fois et se fait toucher au second tour, mais son expérience parle.

Il termine par faire tombé le seigneur et déclare sa victoire à son épouse Yunab.
Revenir en haut Aller en bas
Manulechti
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 04/05/2012

MessageSujet: Re: Premier tour   Jeu 10 Mai 2012 - 19:36

Citation :
Ereon contre Manulechti

Les deux participants se mettent en place. Redoutable adversaire aux joutes, le Duc est au mieux de sa forme. A peine croise t'il son adversaire qu'il en profite pour pousser sa lance afin de toucher violement le Seigneur. La lance se brise sous le choc.

Un regain d'énergie après le premier toucher et le Seigneur allonge le bras et pousse le Duc qui se déstabilise mais reste en selle. L'expérience parle ! Un toucher pour chacun, le dernier tour sera décisif.

Changement de lance et le cheval du Duc s'excite comme jamais et s'élance. Le Seigneur esquive la première tentative du Duc mais ne peut se dégager de la seconde raffale. Il se retrouve les quatres fers en l'air.

Ereon D'Asceline est déclaré vainqueur !

Manu était là, allongé par terre, sa tête lui faisait des plus mal, il avait l'impression qu'un pont levis lui était tombé dessus.
Il était là mais son esprit était ailleurs.
Il délirait, le sang coulait de son heaume de cavalerie.
Son écuyer, lui lança un seau d'eau sur le visage.
La lumière refaisait surface aux yeux du Seigneur de la Moutonnière.


Qui a éteint la lumière, que s'est il passé ?

Puis, peu à peu il se remémora le combat.
Il se dirigea vers son adversaire pour le féliciter.


Félicitations Messire Ereon, on fête ça ?



Revenir en haut Aller en bas
Ereon
Visiteur


Nombre de messages : 192
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Premier tour   Jeu 10 Mai 2012 - 20:35

Je vous offre à boire ?
Revenir en haut Aller en bas
Manulechti
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 04/05/2012

MessageSujet: Re: Premier tour   Ven 11 Mai 2012 - 14:55

Allez........... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Bourguignon
Visiteur


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 04/05/2012

MessageSujet: Re: Premier tour   Lun 21 Mai 2012 - 0:12

Citation :
Maccro contre Bourguignon

Dernier tour pour cette manche, les deux participants s'avancent, un signe et c'est partit. Le jeune Seigneur, novice pourtant aux joutes semble plein de fougue et est le premier à donner l'assaut. Sa lance touche de plein fouet le Duc qui résiste à la chute. Evitée de peu.

Cette fois ci, la tendance s'inverse, le jeune Seigneur semble révasser, le Duc en profite donc pour faire galoper sa monture jusqu'à pulvériser sa lance sur son adversaire qui ne semble pas comprendre ce qui arrive.

Changement de lance pour le Duc et c'est repartit de plus belle, le Seigneur arrive la fleur au fusil, le Duc n'a plus qu'à donner un léger coup en avant et le Seigneur se retrouve hors circuit.

Bourguignon de Sorel est déclaré vainqueur !

Après avoir franchi les grilles du domaine le Boeuf alla directement vers le campement, il y fit monter sa tente avec l'aide d'Erunlan; le Beaugency et son écuyer avaient maintenant l'habitude de cet exercice vu le nombre de joutes auquel ils avaient participé ensemble et en peu de temps le campement du Sorel était opérationnel. Bourguignon envoya Erunlan lui donner le nom de son adversaire pendant qu'il se préparait, il attacha autour de son coup le foulard qu'on lui remit à son arrivée, ce dernier servait à donner ses couleurs avant le combat.

En attendant le retour de son jeune serviteur le gouverneur d'Orléans se mit à repenser aux joutes orléanaises auquelles il avait participé en compagnie de la baronne de Brou, il ne se rappela pas vraiment de son parcours ni même des résultats des autres jouteurs, ni du nom du vainqueur, non ; le souvenir qui revenait dans son esprit concernait la progéniture de la baronne et celle de Feu Fur de Chéroy; ces gamins qui étaient arrivés sans dire mots pour tout détruire autour d'eux et surtout le petit gaël qui se présenta devant le Duc avec son elevage de crapauds...
Cette pensée le fit sourire et lorsque Erunlan revint aupres du Duc de Beaugency pour finir sa préparation il lui glissa à l'oreille.


Pendant mon absence du campement préviens moi si le fils de la baronne de Brou se présente.
Je doute qu'il vienne mais on ne sait jamais, il voudra peut être se faire pardonner d'une vieille bétise...


Un sourire puis il partit en direction de la lice pour affronter son adversaire.
Un jeune seigneur champenois qu'il ne connaissait pas.
Un salut puis après le signe de l'arbitre le Boeuf s'élança

Le premier assaut ne lui réussit pas puisqu'il fut touché, un peu surpris il se reconcentra de nouveau et pour sa deuxième lance il toucha et brisa son arme sur le plastron de son adversaire, profitant de cette dynamique le Sorel fit demi tour presque immédiatement et repris une nouvelle lance.
En position il attendit le dernier signal qui serait peut être décisif ou fatal pour lui... la chance et l'expérience lui sourirent puisque l'Ex tyran d'Orléans remporta son duel.

Le Boeuf alla rejoindre le seigneur à terre pour prendre de ses nouvelles


Félicitations ! J'ai été heureux de combattre face à vous !
Que dites-vous d'aller récupérer un peu en allant manger un morceau ? La faim me tenaille le ventre ! Et bien sûr, je vous offre à boire !

Merci pour ce combat,
J'accepte de vous rejoindre, mais permettez que je me change, cette armure n'est pas très pratique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier tour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier tour
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les résultats du premier tour: Paca Vainqueur
» 750 pts contre les space marines.
» Questions diverses sur les règles.
» [Résolu] Painter + Grindstone vs Emrakul/Progenitus
» CR 24/10/2012 Summoner Wars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La demeure solitaire  :: Archives-
Sauter vers: